RCEA : Un pont en cours de construction va être installé sous la chaussée

Le pont est construit à côté de la RCEA, et une fois achevé, il sera glissé pendant 48 heures pour le mettre en place / © FTV
Le pont est construit à côté de la RCEA, et une fois achevé, il sera glissé pendant 48 heures pour le mettre en place / © FTV

A Saint-Rémy (Saône-et-Loire) un pont est en construction. Il concerne la Route Centre Europe-Atlantique, à la différence près que le pont se fait à côté de la route, et sera glissé sous la chaussée, une fois terminé. Une prouesse technique pour ne pas fermer la chausée à la circulation.

Par F.L.

A Saint-Rémy, près de Chalon-sur-Saône

A côté de la RCEA, juste avant le rond point de Droux, le pont est en construction depuis un mois. Sa particularité, c'est qu'il n'est pas destiné à enjamber la route, comme le ferait le premier pont venu mais à être glissé dessous.
Procéder ainsi présente un gros avantage, ne pas gêner le trafic.

Prouesse technique

Pour cette opération, on va donc percer  le talus qui supporte la RCEA. Ensuite, l'ouvrage de 800 tonnes sera soulevé de 10 centimètres, par des vérins, et poussé progressivement, comme un gros meuble sur des patins, pour venir prendre sa place définitive sous la chaussée.
Pour la commune de Saint-Rémy, cette opération va redonner le nom de rue à ce qui était devenu une impasse voici 40 ans.


La mise en place du pont s'effectuera le week-end des 11 et 12 juin. La circulation sera déviée durant 2 jours. Si tout va bien, la route sera rouverte au trafic dès le lundi 13 juin au matin.

Le reportage de Michel Gillot et Isabelle Rivierre

Intervenants :
  • Michel Quinet, Directeur des travaux à la DREAL Bourgogne Franche-Comté

Travaux pont RCEA
Sur la commune de Saint-Rémy, près de Chalon-sur-Saône, on construit actuellement un pont. Jusque là, rien d'exceptionnel, des ponts, il y en a déjà beaucoup tout au long de la RCEA entre Chalon et le Creusot. Ce qui est plus rare, c'est qu'une fois terminé , on va le pousser jusqu'à son emplacement définitif. Les explications de Michel Gillot et Isabelle Rivierre.

 

Sur le même sujet

Les + Lus