Salon de l'agriculture : pourquoi la vache Mélodie est l’invitée de dernière minute

Le salon de l’agriculture ouvre ses portes ce samedi 25 février. Mélodie, la vache de l’élevage Vincent père et fille à Oudry (Saône-et-Loire), sera de la partie. Mais sa participation n'était pourtant pas prévue.

D'habitude, c’est la pluie qui fait office de douche pour Mélodie, au milieu des prés. Mais ce n'est pas tous les jours qu'on participe au salon de l'agriculture et pour l’occasion, cette vache charolaise de 11 tonnes doit se faire belle par d’autres moyens. On oublie les gants de toilette, il faut se dépêcher et utiliser le karcher, ou même le liquide vaisselle.

Il faut dire que l'éleveur Serge Vincent et sa fille Claire n'avaient pas prévu sa participation au concours, car Mélodie n'était que suppléante. "Le lundi soir, on a reçu un coup de fil pour nous annoncer que Mélodie pouvait monter à Paris. La vache titulaire ne répondait plus aux critères de sélection. On avait un peu d’espoir, mais c'est une bonne nouvelle. J'aurais été déçue qu'elle ne participe pas", avoue Claire. 

Une famille de champions

Ce n'est pas la première fois qu'elle va au salon de l'agriculture. En 2016, sa mère Déesse est sacrée. L'année suivante, elle est accompagnée de Mélodie et remporte le rappel de championnat, un prix bien plus prestigieux. Pour Serge Vincent, la victoire, Mélodie a ça dans le sang. "Elle est d’une bonne lignée, elle représente bien la race charollaise. Elle a une belle cornure et un beau mufle", explique-t-il sur place à notre journaliste Emmanuel Pinsonneaux.

"Il va y avoir des soins, on la lave toutes les semaines. On les chouchoute. La mère est jugée et le petit veau est aussi pris en compte", explique Claire. "C’est déjà une fierté d’aller au salon. On verra bien le classement, mais l’important c’était de pouvoir y participer." 

Ce mardi 28 février, elle tentera de faire aussi bien que sa mère. Et le salon c’est bien une histoire de famille, pour les animaux et leurs éleveurs. Ce sera le dernier pour Serge Vincent en tant que représentant de l’exploitation. Ensuite, sa fille Claire prendra le relais.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité