Saône-et-Loire : "3 ans qu'on attend ce moment !", Aélys part bientôt aux Etats-Unis pour sa greffe d'oreille

Publié le Mis à jour le

La fillette de 4 ans, qui réside dans la région de Tournus, s'envole samedi prochain pour la Californie où un duo de chirurgiens va reconstruire son oreille. L'épilogue de trois ans de recherche de fonds pour sa famille.

"Même que l'autre !". Aélys n'a que quatre ans mais elle a conscience que sa vie va changer d'ici quelques jours. Cette petite fille va bénéficier d'une reconstruction complète de son oreille droite, allant du tympan au canal auditif en passant par le pavillon.

Cette intervention, pratiquée aux Etats-Unis par le duo de chirurgiens spécialisés, les Dr Roberson et Dr Reinisch, aura lieu mardi prochain, le 8 mars. Elle permettra à la fillette d'entendre des deux oreilles grâce notamment à la pose d'une prothèse.

Le soulagement pour la famille

"On a du mal à réaliser ! Cela fait trois ans qu'on attend ce moment. Et on y est presque. C'est une chance incroyable pour Aélys de mener une vie comme les autres enfants", se réjouit Valérie Bourgeois.

La grand-mère de la fillette, atteinte d'une malformation congénitale rare nommée microtie atrésie aplasie, se dit "excitée" à mesure que la date de l'opération approche.

C'est aussi l'aboutissement d'un long combat pour réunir les fonds nécessaires à cette intervention aux Etats-Unis et aux frais annexes, soit un budget total de 100 000 euros. "On s'est battu pendant trois ans pour organiser cette solidarité autour de ma petite-fille. Quand on a enfin atteint la somme récemment, on a pleuré", se souvient Valérie Bourgeois. 

Un regain de dons a eu lieu en fin d'année 2021, grâce notamment à l'impulsion de l'ONG Kiwanis, ce qui a permis de boucler le budget.

Cinq semaines en Californie

Mardi, l'opération d'Aélys durera entre 11h et 13h. La petite fille devra ensuite rester cinq semaines aux Etats-Unis, le temps que le tympan cicatrise parfaitement. Il est évidemment impossible de reprendre l'avion avant.

"Tous les proches d'enfants qui ont déjà subi cette intervention avec les mêmes chirurgiens nous envoient des messages de soutien. Ils nous disent : le meilleur est à venir", se rassure la grand-mère d'Aélys. Toute la famille devrait être de retour à Tournus entre le 8 et le 9 avril. Elle a déjà donné rendez-vous aux principaux donateurs fin avril pour les remercier et pour leur dire "ça valait le coup de se battre".