• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : le 11 août 1944, un bombardement faisait 14 morts à Cluny

La plaque de la Rue du 11 août 1944-Bombardement de Cluny rappelle aux passants cette tragique page d’histoire de la Seconde Guerre mondiale
La plaque de la Rue du 11 août 1944-Bombardement de Cluny rappelle aux passants cette tragique page d’histoire de la Seconde Guerre mondiale

Cluny, située à une vingtaine de kilomètres de Mâcon, fut la première ville de Saône-et-Loire à être libérée alors que la Seconde Guerre mondiale touchait à sa fin. La bataille de Cluny eut lieu le 11 août 1944. Ce jour-là, deux bombardements furent infligés à la cité.

Par B.L.

Depuis le 6 juin 1944, date du débarquement des Alliés en Normandie, Cluny était "le centre logistique des maquis environnants"

Les Résistants s’étaient organisés en compagnies formant le "Régiment de Cluny" et ils étaient postés dans toute la région, d’Azé à Bergesserin en passant par Montmain et le Bois-Clair.

"Les troupes allemandes cantonnées à Mâcon devaient absolument détruire ce nid de résistance en Saône-et-Loire", rappellent des documents des archives départementales. "Le 11 août 1944, le capitaine Laurent Bazot met en action ses huit compagnies et réussit à barrer l’accès de Cluny à l’ennemi. Ce même jour, trois avions allemands bombardent la ville à deux reprises, faisant 14 tués. Le 11 août 1944 la ville de Cluny est libérée." 
A 20 heures, les Allemands abandonnent la partie et reculent vers Mâcon.

© Archives départementales de Saône-et-Loire
© Archives départementales de Saône-et-Loire


Les bombardements de la Luftwaffe, l’aviation militaire allemande, firent aussi de nombreux blessés et des dégâts considérables. Pas moins de 28 immeubles de la ville furent détruits et beaucoup d’autres endommagés.
La plaque de la Rue du 11 août 1944-Bombardement de Cluny rappelle aux passants cette tragique page d’histoire.

Jeudi 11 août 2016, 72 ans après les faits, une commémoration a été organisée sur les 6 lieux des anciens maquis, puis devant le monument aux morts pour rendre hommage à ceux qui ont résisté à l’ennemi au péril de leur vie.

" Avec l’aide des maquisards, les armées américaine et française (débarquées en Provence le 15 août 1944 ou en provenance du sud-ouest) libérèrent toutes les villes de Saône-et-Loire entre le 4 et le 10 septembre 1944", précisent les documents des archives départementales.

Le reportage de Fanny Borius, Romy Ho-A-Chuck et Aurélien Marone-Missud

Saône-et-Loire : le 11 août 1944, un bombardement faisait 14 morts à Cluny
Chaque année, le 11 août, la ville de Cluny commémore la bataille qui eut lieu en 1944 au Bois Clair, lieu de Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce jour-là, la ville fut bombardée deux fois par l’aviation allemande. Intervenants : -Jean-Paul Gallimardet, président de l'association des anciens combattants et amis de la Résistance -Henri Boniau, maire de Cluny (DVD)  - Fanny Borius, Romy Ho-A-Chuck et Aurélien Marone-Missud

Intervenants :
-Jean-Paul Gallimardet, président de l'association des anciens combattants et amis de la Résistance
-Henri Boniau, maire de Cluny (DVD)

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus