"J'ai peur que des agriculteurs en viennent au suicide" : nouvelle attaque d'un loup en Saône-et-Loire, 23 brebis tuées

Publié le Mis à jour le

Une nouvelle attaque s'est déroulée dans la nuit du 13 au 14 juillet chez un éleveur de brebis à Martigny-le-Comte. Près d'une vingtaine de bêtes ont été blessées ou tuées. Le loup serait encore en cause.

Nouvelle attaque dans la nuit du 14 au 15 juillet à Martigny-le-Comte, dans l'élevage de brebis de Claude Ducert. Un nouvel épisode sombre pour l'éleveur qui avait vu la disparition d'une quarantaine de bêtes en 2020. 

23 brebis tuées et 4 blessées 

"C'est la première fois qu'on voit une telle tuerie", assure Patrick Chaponneau, président de l'OS Mouton Charollais en Saône-et-Loire. Le constat est sans appel. 23 brebis ont été tuées en une seule nuit. Quatre bêtes blessées s'ajoutent à ce bilan. "Ce loup s'est régalé", répond avec amertume le président de l'association. 

En état de choc, l'éleveur ne désire pas répondre à nos questions. Son ami et éleveur, Denis Berland, l'aide à surmonter cette épreuve.

Il assure que Claude Ducert est anéanti :"Sur un lot d'une soixantaine de bêtes, près de la moitié est tuée." Catastrophique pour le territoire. Denis Berland s'inquiète pour le futur :"J'ai peur que beaucoup de personnes en viennent au suicide au vu de ces tragédies."

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité