Saône-et-Loire : les avancées dans l'affaire de Trivy

Samedi au cours de la journée, l'agriculteur a été abattu par les gendarmes alors qu'il leur fonçait dessus / © France 3 Bourgogne
Samedi au cours de la journée, l'agriculteur a été abattu par les gendarmes alors qu'il leur fonçait dessus / © France 3 Bourgogne

Les enquêtes sur la mort de Jérôme Laronze, cet agriculteur tué le 20 mai 2017 par des gendarmes, sont désormais terminées.Selon la procureure de Mâcon, le dossier doit être transmis au juge d'instruction dans le cadre de l'ouverture d'une information judiciaire contre l'un des gendarmes. 

Par Marie-Lou Robert

Les enquêtes dans l'affaire de Trivy, menées par la Direction Générale de la Gendarmerie nationale, sont terminées. La machine judiciaire est donc enclenchée.

Ouverture prochaine d'une information judiciaire


La procureure de Mâcon transmettra, lundi 12 juin 2017, le dossier au procureur de Chalon-sur-Saône puis au juge d'instruction. Une information judiciaire va être ouverte à l'encontre d'un seul gendarme pour "violences avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner", selon la procureure de Mâcon. Pour l'heure, l'autre gendarme présent sur les lieux du drame n'est pas poursuivi. 

Une autre procédure avait été ouverte, menée par la Section de Recherches de Dijon. Elle concernait les violences de l'agriculteur envers les gendarmes lors de contrôles antérieurs. Cette procédure a été abandonnée mais elle sera jointe au dossier de l'information judiciaire.


La famille souhaite se porter partie civile. 


 Après la confédération paysanne, la famille de l'agriculteur a décidé elle aussi de se porter partie civile.

Le gendarme auteur des coups de feu mortels est actuellement en arrêt maladie. 


Rappel des faits 

Jérôme Laronze, Cet agriculteur de 37 ans, était en conflit depuis plusieurs années avec les services d'inspection sanitaire. Depuis le 11 mai 2017, soit la date du dernier contrôle de son exploitation, l'agriculteur était recherché par les autorités. La raison ? Il avait lors de ce contrôle précipité son tracteur vers les forces de l'ordre qui accompagnaient les inspecteurs. Neuf jours plus tard, il avait été retrouvé. Mais avait à nouveau foncé sur les deux gendarmes qui s'approchaient à pied. Après les sommations, ces derniers ont fait feu. 5 coups de feu ont été tirés dont 3 qui ont touchés mortellement l'agriculteur. L'autre gendarme n'a tiré qu'à une seule reprise, sans toucher la victime. 

Un reportage de Fanny Borius et Aurélien Marone-Missud : 

Les avancées dans l’affaire de Trivy
Dans l’affaire de Trivy, l’enquête arrive à son terme. Selon la procureure de Mâcon, les résultats de l’enquête vont être transmis, lundi prochain, au parquet de Chalon-sur-Saône, en vue de l’ouverture d’une information judiciaire à l’encontre d’un des deux gendarmes.  - France 3 Bourgogne - Fanny Borrius et AUrélien Marone-Missud








A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus