Sécheresse en Saône-et-Loire : les mesures de restriction d’eau sont généralisées jusqu’au 15 septembre

Un arrêté préfectoral a été pris jusqu'au 15 septembre 2015 pour restreindre l'usage de l'eau dans l’ensemble du département et renforcer les mesures dans les zones plus particulièrement touchées

Pas de pluie et des températures très élevées. La sécheresse est une conséquence directe de la canicule. Gilbert Payet, préfet de Saône-et-Loire, a décidé de généraliser la mise en oeuvre de mesures de restrictions des usages de l'eau à l’ensemble du département et de les renforcer sur les zones plus particulièrement touchées :

niveau le plus élevé, de crise, pour le bassin de la Grosne.
niveau d’alerte renforcée pour les secteurs Arroux-Morvan, Seille et Guyotte,
niveau d’alerte pour le reste du département soit les 5 zones hydrographiques : Val de Loire, Bourbince, Arconce et Sornin, Dheune, Saône Doubs et côtes viticoles.

Reportage Denis Sébastien et Philippe Eveque

durée de la vidéo: 01 min 25
Sécheresse et restrictions d'eau en Saône-et-Loire

Quel est le constat de l’observatoire sécheresse ?

Le premier "observatoire sécheresse" de la saison s’est réuni jeudi 2 juillet 2015 pour faire le point sur les ressources en eau du département.
Il en ressort qu’après des précipitations normales enregistrées durant l’hiver 2014-2015, "la pluviométrie relevée depuis fin février est nettement déficitaire, particulièrement dans le sud du département". La situation des cours d’eau est difficile, en particulier dans l'est et le sud de la Saône-et-Loire (Mâconnais et amont du bassin de la Grosne).

Dans un premier temps, la préfecture avait décidé de prendre des mesures de restrictions des usages de l'eau correspondant au seuil d’alerte renforcée sur les deux zones du département les plus touchées : Grosne, Seille et Guyotte.

Puis, le 16 juillet 2015, il a été décidé de généraliser la mise en oeuvre de mesures de restrictions des usages de l'eau à l’ensemble du département et de les renforcer sur les zones plus particulièrement touchées.

L'objectif est de limiter les consommations non indispensables afin de préserver la ressource en eau et particulièrement les débits des cours d’eau.

En Saône-et-Loire, les mesures de restrictions des usages de l'eau sont généralisées à l’ensemble du département.
En Saône-et-Loire, les mesures de restrictions des usages de l'eau sont généralisées à l’ensemble du département. © département de Saône-et-Loire


Quelles sont les principales mesures prises ?

A quoi correspondent les différents niveaux de restriction : crise, alerte renforcée, alerte ?


Les mesures suivantes sont applicables jusqu'au 15 septembre 2015. Elles pourront être ajustées, le cas échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et des cours d’eau.

Les principales mesures dans les bassins en situation d’alerte renforcée sont :
Reste autorisé, de 20 heures à 8 heures, l’arrosage des jardins potagers, massifs fleuris, bacs et jardinières et espaces sportifs publics, en dehors des prélèvements en cours d’eau et en nappe d’accompagnement.

durée de la vidéo: 02 min 13
Sécheresse en Saône-et-Loire : des mesures de restriction d’eau sont prises jusqu’au 15 septembre

Reportage : Michel Gillot et Daniel Waxin / Montage : Cécile Réveillaud
Intervenants :

 

Quelles sont les zones hydrographiques concernées ?

Bassin versant Loire Bretagne
  • Zone 1 : Vallée de la Loire
  • Zone 2 : Arroux
  • Zone 3 : Bourbince (vigilance)
  • Zone 4 : Arconce et Sornin (vigilance)
Bassin versant Rhône Méditerranée
  • Zone 5 : Dheune
  • Zone 6 : Grosne (alerte renforcée)
  • Zone 7 : Saône, Doubs et côtes viticoles (vigilance)
  • Zone 8 : Seille et Guyotte (alerte renforcée)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo environnement société