• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tournus : La Palette, un cinéma menacé et défendu

A Tournus, une pétition pour sauver le cinéma la Palette a recueilli 750 signatures en quelques jours
A Tournus, une pétition pour sauver le cinéma la Palette a recueilli 750 signatures en quelques jours

Un projet municipal envisage la destruction du cinéma municipal installé en plein centre ville depuis les années 50. Une salle multifonctions située à l'entrée de la ville intégrerait un nouveau cinéma. Un projet combattu à la fois par les défenseurs du cinéma et des commerçants du centre ville.  

Par Michel Gillot

A Tournus, le déplacement du cinéma communal fait polémique.
Situé en centre-ville au cœur de la principale rue commerçante, la Palette est une institution à Tournus. Un cinéma municipal  de 210 places avec une programmation art et essais, installé ici depuis les années 50.
L'annonce de sa future destruction suscite de l'émotion. Un collectif s'est créé pour s'opposer au projet et une pétition a déjà récolté 750 signatures.

L'initiative n'est pas une surprise puisqu'elle était inscrite dans le programme de campagne du maire DVD Claude Roche, qui ressort ainsi un vieux projet de l'ancien maire divers droite de Tournus, Henri Lévêque, abandonné en son temps.
Le projet de la mairie est de rouvrir le passage Cadot où se situe l'actuel cinéma pour relier la rue commerçante aux quais de Saône.

le cinéma la Plalette menacé
Un reportage de Gabriel Talon et Romy Ho-A-Chuck, avec Aldric Blisson, Collectif de soutien à la Palette, et Gilles Lacroix, libraire à Tournus.

Alors qu'un autre lieu du centre-ville était initialement pressenti, la mairie envisage désormais un quartier plus excentré. Le site actuellement  à l'étude est à l'entrée de la ville, vers le musée du vélo, et le nouveau cinéma serait intégré dans une salle multifonction de plus de 1 000 mètres carrés. Il ne comporterait certainement plus 210 places et les défenseurs de la Palette craignent en outre que la qualité de l'accueil et le niveau technique des projections ne soient pas au rendez-vous. Ce ne sera plus un cinéma, disent-ils, il y aura une salle multifonctions où l'on va aussi projeter des films, ce qui n'est pas la même chose. 

Contacté le maire n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet, mais il confirme que ce projet est toujours à l'étude.
Questionné par un groupe d'opposition, il dit vouloir exposer les avancées de cette étude lors du prochain conseil municipal, mardi 30 juin.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus