Saône-et-Loire : un détenu s'est évadé, les gendarmes lancent un appel à témoins

Un prisonnier, qui était hospitalisé pour troubles psychiatriques au CHS de Sevrey, s’est évadé ce lundi 23 avril 2018. D’importants moyens sont déployés pour le retrouver. Un appel à témoins est lancé par les gendarmes.  

Le CHS de Sevrey en Saône-et-Loire
Le CHS de Sevrey en Saône-et-Loire © Damien Boutillet
Un prisonnier détenu à la maison d'arrêt de Varennes-le-Grand, en Saône-et-Loire, était hospitalisé au centre hospitalier spécialisé de Sevrey, près de Chalon-sur-Saône, depuis vendredi.

Ce matin, vers 10h,  profitant du moment où il prenait sa douche, l’homme s’est échappé. Il est parti à pied, torse nu et pieds nus, vêtu uniquement d'un pantalon. L’alerte a été donnée rapidement.
Le détenu est parti en direction de la forêt qui se trouve à quelques centaines de mètres du centre hospitalier spécialisé.

La gendarmerie a déployé d’importants moyens pour rattraper le fugitif : une trentaine d'hommes, un hélicoptère, deux équipes cynophiles.



Mais, vers 19h, l'homme  âgé de 27 ans n'a toujours pas été rattrapé. Un appel à témoins a été lancé : toute personne apercevant le fuyard est prié d'appeler le 17. Il est demandé de ne prendre aucune initiative, car il pourrait être violent. Mais, il n'est pas armé, précisent les gendarmes. Le fugitif a les cheveux noirs, frisés et courts. Il mesure un peu moins de 1,70m. Il est de corpulence moyenne. 

L'homme, détenu pour des faits de violence depuis le 13 avril, était en attente de jugement. 

Les gendarmes prévoient de maintenir leur dispositif de recherches pendant une bonne partie de la soirée et de la nuit.


Un prisonnier, qui était hospitalisé au CHS de Sevrey, en Saône-et-Loire, s’est évadé ce lundi 23 avril 2018.
Un prisonnier, qui était hospitalisé au CHS de Sevrey, en Saône-et-Loire, s’est évadé ce lundi 23 avril 2018. © Parquet de Chalon-sur-Saône




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers prison justice société