Saône-et-Loire : un loup abattu à Saint-Romain-sous-Gourdon

Un loup a été abattu vendredi 13 novembre en Saône-et-Loire, à Saint-Romain-sous-Gourdon au sud de Montceau-le s-Mines.
Illustration.
Illustration. © Philippe Clément / MAXPPP
La préfecture de Saône-et-Loire l'a annoncé dans un tweet vendredi 13 novembre au soir. "Un loup a été tué en Saône-et-Loire, à Saint-Romain-sous-Gourdon, vers 19h lors d'une opération de tir de défense autorisée par les services de l’État. Les agents de l'OFB [Office français de la biodiversité] se sont rendus sur place. La carcasse de l'animal a été prise en charge pour effectuer les examens d'usage", a-t-elle indiqué.
 
Pour le maire de la commune où le tir a eu lieu, c'est un soulagement. "Cette bête semble être la bonne puisqu'elle a été identifiée par les gens de l'OFB, nous a expliqué Michel Chavot, maire sans étiquette de Saint-Romain-sous-Gourdon. Donc c'est parti aujourd'hui aux services vétérinaires je crois pour l'identification […] Je pense que c'est la seule et unique bête qui existait sur notre territoire."

Cette information n'est pas encore confirmée par l'OFB. Nous avons contacté son responsable mais il n'a pas souhaité s'exprimer pour le moment. Les éleveurs de Saint-Romain-sous-Gourdon non plus.

Un silence qui s'explique peut-être par la virulence exprimée par certains sur les réseaux sociaux. Depuis l'annonce de la préfecture, les déclarations hostiles sont nombreuses de la part des défenseurs du loup.
 

Une centaine de brebis tuées

Depuis le mois de juin, plusieurs troupeaux de brebis ont été la cible d'attaques attribuées au loup. La préfecture avait alors autorisé plusieurs exploitations à réaliser des tirs de défense en cas d'attaque de loup.

Début octobre, les autorités comptaient 119 ovins tués et 51 animaux blessés. Elles avaient donc autorisé les tirs de prélèvement à compter du 10 octobre, autrement dit l'abattage d'un loup. L'arrêté préfectoral autorisait à tuer un seul loup dans un périmètre délimité de 37 communes*.

Cet arrêté avait été attaqué en référé par une association de défense des animaux devant le tribunal administratif de Dijon. Le tribunal avait débouté l'association Combactive, estimant notamment que l'urgence de la procédure en référé n'était pas justifiée. 
 
durée de la vidéo: 01 min 13
Nature : un loup abattu en Saône-et-Loire

  
* Il s'agit des communes de Viry, Vendenesse-lès-Charolles, Martigny-le-Comte, Mornay, Gourdon, Saint-Romain-sous-Gourdon, Le-Rousset-Marizy, Mont-Saint-Vincent, Pouilloux, Beaubery, Saint-Eusèbe, Torcy, Montchanin, Saint-Laurent d'Andenay, Saint-Micaud, Les Bizots, Blanzy, Marigny, Saint-Vallier, City-le-Noble, Saint-Bonnet-de-Vieille-Vigne, Grandvaux, Baron, Fontenay, Charolles, Vaudebarrier, Ozolles, Montmelard, Vérosvres, Suin, Saint-Bonnet-de-Joux, La Guiche, Ballore, Chevagny-sur-Guye, Saint-Marcellin-de-Cray, Mary et Collonges-en-Charollais.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup animaux nature faits divers