Saône-et-Loire : le loup aurait tué à Champlecy, dans le Charolais

3 brebis ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche, dans un élevage de Champlecy, près de Charolles. Une attaque attribuée au loup, hors du périmètre des tirs de prélèvement.

Une brebis attaquée à la gorge, à Champlecy
Une brebis attaquée à la gorge, à Champlecy © Denise Bonnot
L'attaque a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Dans un enclos à une cinquantaine de mètres d'une maison à Champlecy, dans le Charollais. Ce matin-là, lorsque l'éleveuse Denise Bonnot est venue donner à manger à ses bêtes, vers 8 heures, elle a découvert une brebis la trachée sectionnée, mortellement blessée. Puis deux cadavres un peu plus loin, sous un arbre et dans un fossé. Au total, ce sont 3 brebis qui ont été tuées.

Un secteur où les tirs de prélèvement ne sont pas autorisés


Les agents de l'Office Français de la Biodiversité (OFB) sont passés plus tard dans la matinée pour réaliser des prélèvements. Une fois encore, le loup est très fortement suspecté. Cette attaque s'est déroulée dans un secteur où les tirs de "prélèvement" ne sont pas autorisés. "On ne s'y attendait pas, pas dans un lieu aussi proche des maisons, raconte Denise Bonnot. Même si on savait que ça pouvait arriver, c'est un choc de voir ses animaux massacrés. Car c'est bien un massacre. Une brebis qui marche avec la trachée ouverte, il faut le voir !"
 

Vivre avec le loup, c'est trop compliqué dans une zone d'élevage comme le Charollais

Denise Bonnot, éleveuse à Champlecy



L'OFB doit se réunir jeudi pour revoir la carte des communes où le loup peut être abattu. Selon toute vraisemblance, Champlecy devrait intégrer la liste suite à l'attaque. En attendant, Denise et son mari ont installé des filets pour protéger leurs troupeaux, et des rondes de nuit sont effectuées avec des éleveurs des communes avoisinantes. Y a-t-il une alternative à l'abattage du loup ? "Je ne vois pas, répond Denise Bonnot. Vivre avec le loup, c'est trop compliqué dans une zone de bocages et d'élevage comme le Charollais. Quand tous les enclos seront fermés, ira-t-il attaquer les veaux ?"
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup animaux nature