• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sécheresse : la Confédération paysanne lance une opération “solidarité fourrage” en Bourgogne-Franche-Comté

Face à la sécheresse persistante, la Confédération paysanne lance une opération "solidarité fourrage" à destination d'éleveurs de Bourgogne-Franche-Comté / © Sylvain Bouillot
Face à la sécheresse persistante, la Confédération paysanne lance une opération "solidarité fourrage" à destination d'éleveurs de Bourgogne-Franche-Comté / © Sylvain Bouillot

Avec la sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois, des éleveurs n’ont pratiquement plus de réserves pour nourrir leurs animaux. La Confédération paysanne a donc lancé une opération "solidarité" entre ceux qui ont des surplus de paille et ceux qui n’ont plus de fourrage.
 

Par B.L.

Des agriculteurs qui ont la chance d’avoir encore du fourrage en vendent une partie à prix coûtant à des éleveurs qui n’ont plus rien en stock. C’est le principe de l’opération "solidarité fourrage" imaginée par la Confédération paysanne.
Le syndicat a mis en relation des exploitants de Bourgogne et de Franche-Comté.

Le premier convoi de paille est parti ce lundi 15 octobre 2018 de Beurizot en Côte-d’Or.
Le chargement a débuté ce matin à 10h : environ 22 tonnes de paille ont été chargées sur une remorque à destination de Saône-et-Loire.
Un fourrage qui est attendu avec impatience par un éleveur de cerfs de Cluny.

Quatre autres chargements sont prévus dans les prochains jours pour venir en aide à des éleveurs de Saône-et-Loire et du Jura.

En cette mi-octobre, les températures sont environ 10 degrés au-dessus des moyennes de saison.
Des records de chaleur sont battus.

Météo-France ne prévoit toujours pas l'arrivée de pluies conséquentes.
Conséquence : 
les prés, où paissent d'habitude les animaux, sont grillés par le soleil. Depuis le mois d'août, des agriculteurs ont commencé à puiser dans leurs stocks de fourrage prévus pour cet hiver. Certains doivent même vendre une partie de leurs animaux.

Reportage : Sylvain Bouillot – Christophe Gaillard
Montage : Cécile Frèrebeau
Avec : Emilie Jeannin, Agricultrice à Beurizot - Mickael Robaudet , Eleveur ferme Apicerf (Cluny)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus