Sécheresse : la Confédération paysanne lance une opération "solidarité fourrage" en Bourgogne-Franche-Comté

Avec la sécheresse qui sévit depuis plusieurs mois, des éleveurs n’ont pratiquement plus de réserves pour nourrir leurs animaux. La Confédération paysanne a donc lancé une opération "solidarité" entre ceux qui ont des surplus de paille et ceux qui n’ont plus de fourrage.
 
Face à la sécheresse persistante, la Confédération paysanne lance une opération "solidarité fourrage" à destination d'éleveurs de Bourgogne-Franche-Comté
Face à la sécheresse persistante, la Confédération paysanne lance une opération "solidarité fourrage" à destination d'éleveurs de Bourgogne-Franche-Comté © Sylvain Bouillot
Des agriculteurs qui ont la chance d’avoir encore du fourrage en vendent une partie à prix coûtant à des éleveurs qui n’ont plus rien en stock. C’est le principe de l’opération "solidarité fourrage" imaginée par la Confédération paysanne.
Le syndicat a mis en relation des exploitants de Bourgogne et de Franche-Comté.

Le premier convoi de paille est parti ce lundi 15 octobre 2018 de Beurizot en Côte-d’Or.
Le chargement a débuté ce matin à 10h : environ 22 tonnes de paille ont été chargées sur une remorque à destination de Saône-et-Loire.
Un fourrage qui est attendu avec impatience par un éleveur de cerfs de Cluny.

Quatre autres chargements sont prévus dans les prochains jours pour venir en aide à des éleveurs de Saône-et-Loire et du Jura.

En cette mi-octobre, les températures sont environ 10 degrés au-dessus des moyennes de saison.
Des records de chaleur sont battus.

Météo-France ne prévoit toujours pas l'arrivée de pluies conséquentes.
Conséquence : 
les prés, où paissent d'habitude les animaux, sont grillés par le soleil. Depuis le mois d'août, des agriculteurs ont commencé à puiser dans leurs stocks de fourrage prévus pour cet hiver. Certains doivent même vendre une partie de leurs animaux.

Reportage : Sylvain Bouillot – Christophe Gaillard
Montage : Cécile Frèrebeau
Avec : Emilie Jeannin, Agricultrice à Beurizot - Mickael Robaudet , Eleveur ferme Apicerf (Cluny)

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie sécheresse météo