Sécurité routière : le passage à l'heure d'hiver augmente les accidents

Le passage à l'heure d'hiver est souvent synonyme d'accrochages ou d'accidents plus sérieux. Les cyclistes et les piétons en font les frais. La prudence est de mise. Il existe aussi des astuces pour se rendre plus visibles des automobilistes.

Moins de luminosité = moins de visibilité


Impossible de le rater ! Depuis le week-end dernier et le changement d'heure, la nuit tombe tôt. Ce qu'on sait moins, c'est que cette saison est synonyme de hausse d'accidents liée au manque de luminosité.  

Ainsi, selon les chiffres de l'Observatoire interministériel de la sécurité routière, le passage à l'heure d'hiver provoquerait une vingtaine de décès supplémentaires par mois entre novembre et janvier. En 2014, le mois de novembre avait été le plus meurtrier de l'année, avec 62 piétons tués, dont 46 pendant la nuit.

Comment réduire les risques ?


N'hésitez pas à vous barder de bandes réfléchissantes, à poser sur vos vêtements et vos sacs. Il existe également des bracelets. Le gilet jaune est également de rigueur pour les cyclistes. Des stickers réfléchissants peuvent être également posés sur le cadre des vélos.

Côté automobilistes, un rendez-vous chez l'ophtalmologue pour faire le point sur sa vision n'est pas du luxe. Il y a encore beaucoup de conducteurs qui souffrent de déficit visuel sans le savoir. De plus, il faut faire contrôler ses phares et ses essuie-glaces. Des opérations de contrôle des équipements vont d'ailleurs avoir lieu. Comme il s'agit de sensibiliser les automobilistes, les contrevenants auront un délai de 10 jours pour effectuer les réparations. A défaut, ils seront verbalisés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter