• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Huit secteurs de Bourgogne-Franche-Comté reconnus “territoires d'industrie”

La carte des territoires retenus a été dévoilée ce jeudi. / © Gouvernement et MaxPPP
La carte des territoires retenus a été dévoilée ce jeudi. / © Gouvernement et MaxPPP

Le Premier ministre a dévoilé ce jeudi la carte des "territoires d'industrie". Huit secteurs de Bourgogne-Franche-Comté ont été retenus dans le dispositif.

Par M. F. avec AFP

Le Premier ministre Edouard Philippe a lancé ce jeudi 22 novembre 2018 l'initiative "territoires d'industrie" avec l'objectif de renforcer la dimension territoriale de la politique industrielle française.

Cette initiative a été dévoilée lors de la réunion plénière du Conseil national de l'industrie (CNI), organisme chargé de conseiller les pouvoirs publics sur la situation de l'industrie. Cette nouvelle orientation part du constat que les usines et les sites de production se sont très largement diffusés sur tout le territoire, notamment dans des zones rurales ou péri-urbaines sur lesquelles il faut mieux concentrer les moyens dédiés à l'industrie.

Huit zones ont été retenues en Bourgogne-Franche-Comté pour faire partie du dispositif :
  • Auxerrois Coeur Yonne
  • Grand Chalon
  • Haut-Jura
  • Le Creusot - Gueugnon, Bourbon-Lancy & Charolais
  • Montbard Metal Valley
  • Nevers et Sud Nivernais
  • Nord Franche-Comté
  • Vosges saônoises
 
© Gouvernement
© Gouvernement
 
Une mission, lancée en septembre par le Premier ministre et présidée par le député LREM Bruno Bonnell, a recensé ces territoires industriels à aider en priorité et a identifié leurs besoins. La liste et la carte des 124 sites retenus a été dévoilée au CNI.

Ces territoires d'industrie, qui représentent environ 30% de la superficie du pays, concentrent la moitié de l'emploi industriel français, soit de l'ordre de 1,5 million de personnes. Ces territoires montrent une dynamique industrielle qui n'est pas suffisamment accompagnée par les politiques publiques, a-t-on expliqué.
 
Territoires d'industrie : les attentes du Grand Chalon
Le Gouvernement relance sa politique industrielle. La semaine dernière, le Premier ministre a annoncé la création de 124 territoires industriels, dont 8 en Bourgogne-Franche-Comté. Le Grand Chalon fait partie des secteurs retenus. Qu'attend-il de ce dispositif ? - France 3 Bourgogne - Michel Gillot, Gabriel Talon, Laurence Crotet-Beudet
 

Quatre axes de développement

Le programme de soutien public aux territoires d'industrie comportera quatre grands axes : l'attractivité, les compétences, l'innovation et la simplification réglementaire.

Le soutien aux territoires d'industrie va représenter une enveloppe globale de 1,3 à 1,4 milliard d'euros, issue de trois grandes lignes de financement : le Plan d'investissement dans les compétences (PIC), le Programme d'investissements d'avenir (PIA) et la Banque des territoires (groupe Caisse des Dépôts).
 

Le pilotage des projets sera confié aux régions, qui auront la charge, en liaison avec les industriels, de présenter leurs priorités (accès au numérique, besoin en foncier, renforcement des formations professionnelles, accompagnement de l'innovation, etc). L'objectif du gouvernement est que les régions passent des premiers contrats d'ici la prochaine réunion du CNI, en mars 2019.

Ce nouveau volet territorial va compléter la politique industrielle, qui était jusque là très orientée sur les filières. Celles-ci figureront également au menu du CNI, avec la création de deux nouvelles filières, dédiées aux infrastructures numériques et aux industries de sécurité, en complément des 16 existantes. 

La réunion du CNI se tient dans le cadre de l'initiative Usine extraordinaire, qui présente au grand public une usine éphémère de jeudi à dimanche au Grand Palais, à Paris.
 
La Bourgogne-Franche-Comté est la première région industrielle de France

 

Sur le même sujet

Le laboratoire Boiron à Belfort

Les + Lus