SNCF : toutes les places dans les trains désormais disponibles

Depuis le déconfinement, seule une place sur deux pouvait être occupée dans les trains. La mesure prend fin. Toutes les places sont désormais disponibles pour les voyageurs. Le masque reste obligatoire.

Illustration.
Illustration. © Matti Faye / France 3 Bourgogne

Les autocollants sur les sièges pour interdire une place sur deux dans les trains, c'est fini. "Pour permettre au plus grand nombre de voyager et de profiter de la belle saison, dès le 5 juin, en Bourgogne-Franche-Comté SNCF proposera à nouveau à la vente toutes les places de ses trains, que ce soit dans les TER ou les TGV", précise l'entreprise dans un communiqué.

 

 

Cela ne veut pas dire pour autant qu'on pourra voyager tout à fait comme avant. Le port du masque reste obligatoire dès l'entrée dans les gares.  Et les coupons nécessaires pour emprunter les trains de la ligne TER Dijon Besançon aux heures de pointe sont toujours requis. "À la manière des réservations pour les TGV, ces coupons gratuits permettent de mesurer et de contrôler l'affluence", indique la SNCF.

 

Le trafic reprend peu à peu

Jusqu'à mi-juin, 65% de l'offre habituelle de TER circule dans notre région. "Dès la mi-juin, TER atteindra 100% de son service normal d'été, soit 480 TER", précise la SNCF.

Du côté des grandes lignes, le trafic des TGV reste limité à 60% de l'offre habituelle jusqu'au 3 juillet. Dans le détail, cela correspond à :

Pour les Intercités, il faudra compter sur un train sur deux sur l'axe Paris - Clermont-Ferrand via Nevers.

Les voyageurs des trains franco-suisses Lyria peuvent compter sur :

Enfin le TGV Luxembourg - Marseille via Belfort, Besançon et Dijon a repris ses liaisons le 2 juin.

Les billets TGV, Ouigo, Intercités et TER en correspondance restent échangeables ou annulables sans frais jusqu'au 31 août.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter