• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

SONDAGE. Réduction de la vitesse à 80km/h, vous en pensez-quoi ?

© Jérémie FULLERINGER MAXPPP
© Jérémie FULLERINGER MAXPPP

Le gouvernement devrait annoncer mardi 9 janvier la réduction de la vitesse à 80 km/h en France sur toutes les routes secondaires ne disposant pas de terre plein central. Cette mesure est-elle favorablement accueillie par l'automobiliste que vous êtes ? 

Par Sophie Courageot

Le gouvernement doit annoncer mardi l'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale sur 400.000 kilomètres de routes secondaires. La mesure devrait être officialisée à l'issue d'un Conseil interministériel de sécurité routière (CISR), alors que la mortalité routière est repartie à la hausse depuis 2014.

Les routes secondaires concernées 


De sources concordantes, la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central doit être abaissée de 90 km/h à 80 km/h, avec une entrée en vigueur au 1er juillet. Environ 400.000 kilomètres de routes sur le million du réseau français sont concernés.

C'est sur les routes à double sens hors agglomération, majoritairement limitées à 90 km/h, que se sont concentrés en 2016 55% des accidents mortels, soit 1.911 des 3.477 tués sur la route. Et la vitesse "excessive ou inadaptée" était impliquée dans un tiers (32%) des accidents mortels.

200 à 400 vies seraient ainsi sauvées sur nos routes 

Selon le gouvernement, reprenant des projections d'experts du Conseil national de sécurité routière, une baisse de 10 km/h permettrait de sauver "entre 200 et 400 vies par an". "On pourrait même atteindre 600 si on la fait vraiment appliquer", assure la présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon.



 

A lire aussi

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus