Observez la migration des oiseaux ce weekend en Bourgogne-Franche-Comté

Les pigeons ramiers sont des oiseaux qui commencent la migration avec le retour de la pluie. / © Claude Nardin / LPO
Les pigeons ramiers sont des oiseaux qui commencent la migration avec le retour de la pluie. / © Claude Nardin / LPO

Lever les yeux au ciel et vivre les journées européennes de la migration des oiseaux  : c'est la proposition de sortie nature de la LPO.  Les 5 et 6 octobre 2019, voici les sites concernés en Bourgogne Franche-Comté.

Par Raoul Advocat

"Hier soir, en rentrant chez moi, il faisait nuit, mais j'entendais très distinctement passer les oiseaux migrateurs... et j'étais sans doute le seul à y faire attention !", explique Samuel Maas, ornithologue à la LPO (ligue pour la protection des oiseaux) de Besançon.

Les journées européennes d'observation (eurobirdwatch) constituent pour lui "une occasion de sensibiliser le grand public, de lui faire découvrir la magie de ce spectacle naturel."

Et quel spectacle : ce sont des millions d'oiseaux qui passent au-dessus de nos têtes chaque année ! Les migrations s'échelonnent pendant 3 mois, de l'été jusqu'au mois de novembre. Elles reprennent en sens inverse au printemps.  

Animations gratuites

Cigognes, grues cendrées, milans royaux ou pigeons ramiers, ce sont tous des oiseaux migrateurs.  La situation géographique de la Franche-Comté et ses reliefs guident ces oiseaux lors de leur long voyage.

Pour les observer ce weekend, les  animations proposées partout en France sont gratuites, avec jumelles et longues-vues mises à disposition. Des animateurs seront présents pour répondre aux questions du public.

En Bourgogne-Franche-Comté,  une quizaine de sites participent à l'opération  (la carte interactive des animations est ici)
 

Pont-de-Roide, site d'importance nationale


Depuis plus d’une décennie, à Pont-de-Roide, dans le Doubs,  les ornithologues de la LPO Franche-Comté assurent un suivi quotidien de la migration automnale. Ce suivi est assuré par les bénévoles de l'association, pendant trois mois. Le lieu d'observation, au belvédère du fort des roches, est idéalement placé dans le couloir de migration des oiseaux.

En 2019,  le suivi est effectué depuis le 24 août. A ne pas manquer en ce moment : le passage des milans royaux et des pigeons ramiers !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus