• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Stabilité de l'emploi salarié au premier trimestre 2018 en Bourgogne-Franche-Comté

L'industrie et l'intérim sont à la baisse au premier trimestre 2018. (illustration) / © MaxPPP
L'industrie et l'intérim sont à la baisse au premier trimestre 2018. (illustration) / © MaxPPP

L'emploi salarié est stable au premier trimestre 2018 en Bourgogne-Franche-Comté alors qu'il augmente de 0,2% au niveau national.

Par Matti Faye

Au premier trimestre 2018, l'emploi salarié se stabilise (+0%) par rapport au trimestre précédent en Bourgogne-Franche-Comté, selon des données dévoilées ce mardi 3 juillet par l'Insee. Au niveau national, ce chiffre est en hausse de 0,2 %.

La situation n'est évidemment pas la même dans les départements de la région. Au premier trimestre 2018, le nombre de salariés augmente ainsi de 0,6% en Saône-et-Loire ou de 0,5% dans le Territoire de Belfort, quand il baisse de 0,5% dans le Doubs.
 


La région Bourgogne-Franche-Comté reste la plus industrielle de France. Les emplois de ce secteur représentent 18% de l'emploi total, contre simplement 12% au niveau national. Mais l'industrie recule de 0,1% au premier trimestre. Même tendance dans le commerce qui diminue de 0,2%.
 


Le secteur privé représente 75% de l'emploi dans la région, il augmente de 0,1%. Dans le public, qui regroupe 25% de l'emploi salarié, la tendance est à la baisse dans la région (-0,4%). C'est notamment le cas dans l'enseignement et dans l'administration publique.
 

Un panorama complet de l'emploi

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) de Bourgogne-Franche-Comté, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Dirrecte) de Bourgogne-Franche-Comté et les Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales (Urssaf) de Bourgogne et de Franche-Comté ont décidé de produire un document commun. Il brosse ainsi un portrait complet de l'emploi dans la région, en rassemblant les données de l'emploi public et de l'emploi privé. Cela n'était pas le cas jusqu'ici.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus