• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le Stade Dijonnais convoqué pour une insulte raciste au stade Bourillot

Stade Dijonnais après sa victoire face à Grasse le 17 février 2019
Stade Dijonnais après sa victoire face à Grasse le 17 février 2019

Le Stade Dijonnais brille de mille feux sur les terrains de Fédérale 1 cette saison en course pour la montée en ProD2 mais le club vient d'être convoqué par la Commission de discipline de la Fédération en raison d’un incident raciste dans son stade, entre un joueur adverse et un supporter.

Par Christophe Tarrisse

"C'est un incident unique mais inadmissible" a tout de suite réagi le Stade Dijonnais. Le club de rugby de Fédérale 1 vient d'être convoqué devant la Commission de discipline de la Fédération Française de Rugby en raison d’un incident survenu à l’issue du match  contre l’équipe du Rugby Club Hyères Carqueiranne La Crau, le 24 mars dernier au Stade Bourillot de Dijon.

Au coup de sifflet final, alors que l’équipe adverse regagne les vestiaires, l’un de ses joueurs aurait été victime d’une insulte à caractère raciste de la part d’une personne du public placée derrière la main courante.

Dans un communiqué, le club dijonnais "condamne par principe et avec la plus grande fermeté un tel agissement qui, même s’il n’est pas le fait d’un licencié ou d’un salarié du Stade Dijon Côte d’Or, est totalement contraire aux valeurs d’universalité enseignées et portées depuis toujours par le Stade Dijon Côte d’Or, qui s’enorgueillit notamment d’une application rigoureuse et sans faille de la Charte d’Ethique et de déontologie du rugby français, notamment dans son principe IX. Le rugby est une école de vie, se basant sur les valeurs de solidarité, de convivialité, de combativité, de respect de l’adversaire et de l’arbitre. Le Stade Dijon Côte d’Or entend que tous ses dirigeants, salariés, partenaires et supporters portent avec lui et avec la même force ses valeurs et ne peut accepter que son image puisse être ternie, d’une façon ou d’une autre ne serait-ce que par un fait isolé."

Un communiqué diffusé à la presse mais qui a été également envoyé à tous les membres du clubs, supporters et qui sera affiché dans toutes les enceintes du Stade Dijonnais, vestiaires et autres stades.

Le club sera entendu le 9 avril prochain, il risque une amende, un ou des matchs à huis-clos, voire un retrait de points.


 

Sur le même sujet

Pour quelques mètres de trop, un restaurant de La Brosse-Montceaux doit 53 000 euros

Les + Lus