Stéphane Jobard (entraîneur du DFCO) : “Il faut vite corriger le tir pour sauver notre peau en Ligue 1”

L'entraîneur du Dijon FCO, Stéphane Jobard, lors du match contre Angers, pour le compte de la quatrième journée de Ligue 1, le 31 août 2019. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
L'entraîneur du Dijon FCO, Stéphane Jobard, lors du match contre Angers, pour le compte de la quatrième journée de Ligue 1, le 31 août 2019. / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Après quatre défaites en quatre journées de championnat, Dijon est dernier de Ligue 1 en étant le seul club à ne compter aucun point. Cela ne fait aucune doute, l'heure est déjà grave et il est impératif de "corriger le tir".

Par France 3 Bourgogne (avec AFP)

Après la défaite contre Angers (2-0) hier, la quatrième en autant de matches de championnat, la déception était difficile à cacher sur les visages dijonnais. L'entraîneur du DFCO Stéphane Jobard le sait, la saison va être longue et pénible. Et seule une (re)mobilisation de ses troupes pourra changer la trajectoire catastrophique que suit actuellement le club bourguignon et qui les envoie tout droit en Ligue 2 si rien n'est fait.

Le tacticien arrivé en juin dernier sur le banc du Dijon FCO a déclaré à l'issue de la rencontre : "Je retiens que les erreurs individuelles coûtent toujours aussi cher à notre équipe. Les matches se jouent dans les deux surfaces et on manque de justesse des deux côtés du terrain. On a posé des problèmes à Angers en première période, mais ils ont fini par se créer des occasions à cause de nos erreurs. Il faut vite corriger le tir, et que mes joueurs apprennent vite, pour sauver notre peau en L1."

Avant de conclure sur une note optimiste, "L'animation m'a plu, je nous ai trouvés assez solides. On a affiché une solidité intéressante à l'extérieur mais il faut la faire perdurer pour qu'on puisse faire mal. Malgré tout, j'ai bien aimé notre état d'esprit. On a mis l'ardeur dans les duels, on a réussi à embêter Angers. Et puis nos recrues offensives ne sont pas encore tout à fait prêtes. J'aurai un effectif stable pour la prochaine journée de championnat".
 

"On se bat tout seul..."

Le milieu de terrain Romain Amalfitano, alors qu'il déclarait le club "serein" et affirmait essayer "de rester positif" la semaine passée, a pour sa part eu des mots beaucoup plus dur hier, comme le rapporte e club sur son site : "C'est dur... On fait une bonne première mi-temps et après on fait des erreurs... Tant qu'on fera de telles erreurs, on n'y arrivera pas. On se bat tout seul... Ce n'est même pas une bonne équipe d'Angers, c'est juste qu'on fait les cons... Terminé ! On fait un début de saison catastrophique, on ne va pas se mentir... On n'a pas pris un point. On fait des erreurs de débutant, c'est répétitif. Tant qu'on continuera ça, on n'y arrivera pas."

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus