• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tempête Isaias dans le Jura : trois bébés écureuils recueillis par le centre Athénas

Les écureuils sont nourris 5 fois par jour avec un substitut de lait aussi proche que possible du lait maternel. / © Centre Athénas
Les écureuils sont nourris 5 fois par jour avec un substitut de lait aussi proche que possible du lait maternel. / © Centre Athénas

Ils ont été découverts par un particulier le week-end dernier dans le secteur de Maîche dans le Doubs alors qu'ils étaient tombés du nid. Ces bébés écureuils sont dorlotés au centre Athénas à l'Etoile près de Lons (Jura). Réchauffés, soignés et alimentés, ils ne sont pour autant pas tirés d'affaire.

Par Fabienne Le Moing

Ce sont les conditions météorologiques particulièrement violentes de ce week-end qui ont eu raison du nid. Des vents à plus de 100 km/h l'ont fait tomber dans la neige avec à l'intérieur trois bébés écureuils de 10 grammes chacun. Leur chance ? Être découverts par une promeneuse rapidement. Ils ont, pour deux d'entre eux, eu le temps d'être blessés par un petit prédateur. L'un a une blessure sur le dos et un autre à la cuisse. Tous sont arrivés au centre Athénas spécialisé dans le soins des animaux sauvages. Ils étaient en hypothermie mais toujours en vie, les soins ont tout de suite étaient promulgués.
 
Les trois bébés écureuils recueillis par le centre Athénas

L'espérance de vie de ces petits écureuils n'est pas encore certaine. Recueillis à 4 jours, sans poil, leur cordon ombilical tout juste cicatrisé, ils restent peu toniques. 

Ils sont nourris cinq fois par jour avec un substitut de lait se rapprochant du lait maternel pour ne pas déséquilibrer leur flore intestinale. Les soigneurs attendent patiemment qu'ils reprennent du poil de la bête...

Les écureuils se reproduisent de février à octobre. Ce qui les expose aux opérations d'élagage ou aux événements météorologiques violents. La femelle s'occupe seule de ses petits et jamais elle n'abandonnerait l'un des siens. En cas de chute du nid, elle a plusieurs nids de subsitution, ou d'anciens nids dans lesquels déplacer sa progéniture mais avec les conditions du weekend du 11 février, il était préférable qu'ils rejoignent le centre Athénas.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

François Hollande accorde un entretien à France 3 Bourgogne

Les + Lus