Belfort : sans chauffage, les salariés d’un centre d’appel pour EDF et LIDL exercent leur droit de retrait

Publié le Mis à jour le

À Belfort, une partie des salariés de Téléperformance a exercé son droit de retrait ce lundi 18 novembre. Suite à une coupure de courant, depuis le samedi 16, la plateforme d'appel pour EDF et LIDL fonctionne sans chauffage.

Ils sont une vingtaine, rassemblés autour du petit radiateur d'appoint du local syndical SUD. Ce lundi 18 novembre, vers 11h30, une partie des salariés de Téléperformance ont exercé leur droit de retrait, pris par le froid. "Les gens travaillaient avec des bonnets, des manteaux et des écharpes" raconte le délégué syndical SUD "mais les gens avaient les mains glacées et il y en a qui n'arrivaient plus à travailler"

Selon le délégué, suite à une panne d'électricité sur le site trois jours plus tôt, le chauffage ne fonctionne plus dans les deux étages du centre d'appel prestataire d'EDF et de LIDL. "Le centre a fermé vendredi à 13 heures, mais ensuite, ils ont fait travailler les gens sans chauffage sur le site de LIDL" explique-t-il "ils ont travaillé toute la journée dans le froid alors que vendredi ils ont fermé, ça n'est pas logique". Ce lundi 18 novembre, à l'ouverture du site, à 8 heures, le problème était toujours le même. Les salariés ont travaillé quelques heures, avant d'exercer leur droit de retrait. "Beaucoup d'intérimaires n'ont pas osé" précise le délégué syndical. Un peu moins de la moitié des effectifs seraient concernés.