Belfort : un feu de matelas déclenche un incendie dans une maison de retraite

Les pompiers de Belfort sont intervenus dans la nuit de dimanche à lundi à la maison de retraite Pierre Bonnef, située rue de Mulhouse, suite à un incendie déclenché dans la chambre d’un résident. Une dizaine de personnes ont inhalé des fumées et 4 ont dû être hospitalisées. 


 
© Lionel VADAM Max PPP
Il était 3h du matin quand les pompiers ont été appelés pour un feu de matelas dans la chambre d’un résident, située au rez-de-chaussée de l’établissement.
Le sinistre a été maîtrisé grâce à l'intervention rapide des pompiers.

9 résidents ont été pris en charge et conduits à l’hôpital Nord Franche-Comté. : le locataire de la chambre dans laquelle le feu s'est déclaré, un homme de 74 ans, brûlé à la tête et à l'épaule a été hospitalisé ainsi que trois femmes, membres du personnel de nuit. Cinq autres résidents qui avaient inhalé des fumées ont été placés sous oxygène mais laissés sur place.

Dans ce sinistre une chambre a été détruite et sept autres très endommagées.
 

Les salariées ont très bien géré cet incendie

Robert Creel, gestionnaire EHPAD



Robert Creel, directeur général du pôle gérontologique Claude Pompidou, gère plusieurs EHPAD sur Belfort. Il tient tout d’abord à rassurer les familles des résidents, 73 personnes âgées dépendantes. L’établissement, d’ailleurs, contacte les proches pour leur donner des nouvelles rassurantes.

Joint par téléphone, il tient à saluer le travail de l’équipe de nuit : « Les salariées ont très bien géré cet incendie. Les consignes de sécurité ont été suivies à la lettre. Les résidents ont été tout de suite transportés dans des zones protégées, c’est la première chose à faire et c’était fait quand les pompiers sont arrivés, en nombre.» 
Ce sinistre aurait pu avoir de lourdes conséquences. Concernant l’état de santé des blessés, il conclut : « Notre résident est brûlé sur le haut du corps mais de manière superficielle. Quand à nos salariées, elles devraient rentrer chez elles aujourd’hui, je l’espère. »


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers incendie personnes âgées société famille