Covid-19 : à Belfort, l’hôpital du Nord Franche-Comté transfère 30 patients vers la clinique de la Miotte

L’épidémie de coronavirus Covid-19 continue à progresser dans le Territoire de Belfort. L’hôpital de Trévenans évacue certains malades non covid pour monter en puissance.

Cette dame, patiente non covid est transférée de l'hôpital du Nord Franche-Comté à Trévenans à la clinique de la Miotte.
Cette dame, patiente non covid est transférée de l'hôpital du Nord Franche-Comté à Trévenans à la clinique de la Miotte. © Rémy Poirot - France Télévisions
4 transferts par jour. Depuis le début de la semaine, le ballet des ambulances est régulier entre l’hôpital et la clinique de la Miotte. Ce sont les deux seuls établissements de santé dans le Territoire de Belfort. “Il était important d’unir nos forces. Faire en sorte que la clinique puisse ouvrir une unité de soins de suite nous a permis de transférer des malades, une trentaine” explique Pascal Mathis, directeur de l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Les patients évacués vers la clinique belfortaine sont des patients non-positifs au Covid-19, issus du service des soins de suite et de réadaptation. “L’objectif vis-à-vis des patients du Territoire c’est d’apporter un maximum de prise en charge” ajoute Roland Jouve, directeur de la clinique de la Miotte.

Les 30 places ainsi libérées à l’hôpital sont transformées en unité de soins et de réadaptation à l'hôpital pour des malades ayant contracté le Covid.
 
Belfort : l'hôpital du Nord Franche-Comté évacue des malades vers la clinique de la Miotte

► Reportage S.Hienard, R.Poirot avec Roland Jouve Directeur de la clinique de la Miotte Pascal Mathis Directeur de l'hôpital Nord-Franche-Comté


136 patients Covid hospitalisés à Trévenans

La deuxième vague de l’épidémie continue à mettre en tension l’hôpital du Nord Franche-Comté. 136 personnes sont hospitalisées à ce jour. On compte plus de 200 passages par jour aux urgences. “136 patients, c’est une vingtaine de plus qu’en début de semaine. Il nous faut anticiper en permanence. On travaille sur une augmentation capacitaire encore la semaine prochaine” ajoute le directeur de l’hôpital de Trévenans. La capacité maximale est prévue à 180 lits Covid environ vers la mi-novembre. 
 

En France, le fameux "R" taux de reproduction du virus est descendu sous la barre du 1. Ce taux permet d'estimer le nombre moyen de personnes qu'un malade contamine. Il est calculé à partir du nombre de tests positifs, ou des passages aux urgences ou des hospitalisations pour Covid-19. S'il est supérieur à 1, cela veut dire que la tendance est à la hausse du nombre de cas. Si le R est inférieur à 1, "l'épidémie régresse".
Le taux d'incidence, qui mesure les nouveaux cas durant les sept derniers jours sur une population de 100.000 habitants, a commencé à baisser au niveau national la semaine dernière et le taux de cas positifs sur le nombre total de tests est repassé sous les 20%.

Dans le Territoire de Belfort, le taux d’incidence se situe autour des 500 nouveaux cas pour 100.000 habitants.

En Bourgogne Franche-Comté, 227 personnes sont actuellement hospitalisées en réanimation.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société confinement