Covid. La cinquième vague est là, un cluster de 25 cas dans un Ehpad du Territoire de Belfort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot
Dans cet Ehpad de Giromagny près de Belfort, 25 cas de covid ont été détectés.
Dans cet Ehpad de Giromagny près de Belfort, 25 cas de covid ont été détectés. © Rémy Poirot - France Télévisions

A Giromagny, près de Belfort, les visites sont interrompues pour une durée de 15 jours.18 résidents sont porteurs du covid-19 ainsi que 7 salariés de l’Ehpad Saint-Joseph.

Un personnel asymptomatique dans cet Ehpad

On croyait l’épidémie de covid derrière nous, et les établissements pour personnes âgées à l’abri du fait de la vaccination des résidents, et du pass sanitaire imposé aux personnels de santé ou de service. Dans cet Ehpad de Franche-Comté, le covid est entré en ce milieu novembre dans l’établissement. C’est un membre du personnel asymptomatique qui a été le premier à être positif. Les 130 salariés et 162 résidents ont fait l’objet de tests de dépistage. Bilan : 25 personnes positives.

À cette heure, les résidents sont sous surveillance. Selon la direction de l'établissement qui a répondu aux questions de l’Est Républicain 95% des résidents avaient reçu les trois doses de vaccin.

En lien avec la direction de l’EHPAD, l'Agence Régionale de Sante explique que plusieurs mesures ont été prises dès les premiers cas pour casser les chaînes de transmission : renforcement des gestes barrières et de l’usage des équipements de protection individuelle pour les personnels, opérations renouvelées de dépistage , etc… Une information des familles a été assurée et des mesures ont également été prises en termes d’organisation des visites. Une nouvelle campagne de tests des résidents et des personnels se tiendra en début de semaine prochaine" conclut l'ARS.

Une cinquième vague en France, et en Bourgogne-Franche-Comté

La "5e vague est là", a mis en garde mercredi 17 novembre le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, tout en assurant qu'elle "n'emportera pas tout sur son passage" grâce à la vaccination et au pass sanitaire.

"Nous sommes entrés dans une cinquième vague de l'épidémie, avec un nombre de contaminations, une incidence qui progresse très rapidement, de l'ordre de 40 à 50 % par semaine depuis maintenant deux semaines", a souligné le secrétaire d'Etat.

Un taux d’incidence en hausse en France notamment dans le Jura

Le taux d'incidence en France est supérieur à 100 dans un très grand nombre de départements. En Bourgogne-Franche-Comté au 17 novembre, on comptait une moyenne de 80 nouveaux cas pour 100.000 habitants. Le Jura est le département le plus touché avec un taux d’incidence de 180 ce 18 novembre selon une estimation du Préfet du Jura.

Dans la région, 21% des lits de réanimation sont occupés par des formes graves de covid. 41 patients sont en réanimation. Une courbe qui remonte dangereusement.

En Europe, l’épidémie repart à la hausse en France, Belgique, Allemagne… En Autriche, les non vaccinés sont contraints au confinement. Les Pays-Bas ont réintroduit un confinement partiel. Et la Suède a annoncé mercredi l'instauration, pour la première fois, d'un pass vaccinal pour certains événements.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.