“Délester les urgences de l’hôpital” : à Belfort, un centre de soins accueille les malades en urgence relative

Un centre de soins non programmés a ouvert jeudi 25 janvier, dans les locaux de l’hôpital privé de la Miotte à Belfort. Quels patients peuvent s’y rendre ?

La crise des urgences touche tous les hôpitaux, notamment celui du Nord Franche-Comté à Trévenans qui fait appel depuis le 22 janvier à la réserve nationale sanitaire.

Une cinquantaine de patients par jour

L’ouverture du centre de soins non programmés tombe à point. Le projet a nécessité plusieurs années de travail et des subventions du Grand Belfort. Il permet d’accueillir 45 à 50 patients par jour. Un médecin généraliste assure pour l’instant le fonctionnement, mais deux autres médecins libéraux sont attendus en renfort.


Alors que les odeurs de peinture sont encore toutes fraiches, les premiers patients sont là. Cette dame ne pouvait pas avoir de rendez-vous chez son médecin dans la journée, elle a appris l’existence du centre de soins qui ouvrait.


Le Dr Luc Sengler, médecin généraliste, est le fondateur du centre de soins non-programmés de la Miotte. Il explique la vocation de ce service de santé. “On se situe entre le cabinet médical de ville et le service des urgences, avec des rendez-vous donnés au jour le jour, le jour même… Nous n’avons pas vocation à prendre en charge les urgences vitales” précise-t-il au micro de notre journaliste Sarah Francesconi.

Le centre s’adresse aux patients qui sont en urgence relative, qui n’ont pas de médecin traitant, ou n’arrive pas à avoir de rendez-vous rapidement. Il permet de prendre en charge les petits bobos, comme les sutures, entorses, fractures simples ou contusions, sans que le patient attende des heures aux urgences. 

Infos pratiques


Centre de soins non programmés de la Miotte 
15 rue de la Miotte
90000 Belfort
03 67 47 90 90
du lundi au vendredi de 8 h à 19 h

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité