Départementales 2021 dans le Territoire-de-Belfort : les élus Les Républicains confortent leur position

Florian Bouquet, président LR du conseil départemental du Territoire-de-Belfort, est réélu dès le premier tour dans son canton de Châtenois-les-Forges et pourrait gagné un canton à la gauche. Ce premier tour est un revers pour le RN qui ne peut maintenir ses deux binômes au second tour. 

 

Florian BOUQUET, président du Département du Territoire de Belfort, est réélu dès le premier tour avec Maryline Morallet en obtenant 77,7% des voix
Florian BOUQUET, président du Département du Territoire de Belfort, est réélu dès le premier tour avec Maryline Morallet en obtenant 77,7% des voix © MAXPPP/ Alexandre MARCHI

Au premier tour des élections départementales de 2015, l'abstention dans le Territoire-de-Belfort était de 45,68%. Cette fois-ci, l'abstention est de 66.68%. 

Les Républicains confiants

Actuellement, le président Florian Bouquet (LR) dispose d'une courte majorité avec seulement 10 élus sur les 18 de ce petit département. Le canton de Giromagny, détenu par la gauche, pourrait basculer à droite. Le binôme Rachel Couvreux-Didier Vallverdu LR/LR est en ballotage favorable avec 61,2% des voix soit 2390 voix. Le duo DVG obtient 1079 voix, soit 1296 voix de moins que le binôme sortant DVG Sylvie Ringenbach-Guy Miclo qui ne se représentait pas. 

Le Rassemblement National ne présentait des candidats que dans deux cantons : Christophe Soustelle et Marie-Laure Duchanoy, candidats sur le canton de Châtenois-les-Forges, obtiennent 831 voix soit 22,27 %, ils ne peuvent se maintenir au second tour. Ils étaient opposés au président sortant du conseil départemental Florian Bouquet (LR) qui, avec Maryline Morallet (LR) ont eu 2901 voix, soit 77,73%. Un score meilleur qu'en 2015.

Dans ce canton, en 2015, au premier tour des départementales, c'est le binôme du conseiller général sortant Florian Bouquet-Maryline Morallet (UMP) qui était arrivé en tête avec 2 327 voix (40,46 %) devant Patricia Boisumeau - Christian Chevry (FN) avec 1 906 voix (33.14 %) et Valérie Meyer - Jean-François Roost (DVG-PS ) avec 1518 voix (26.40%).

A noter que Marie-Laure Duchanoy (RN), déléguée départementale du Rassemblement national dans le Territoire de Belfort, a démissionné à la mi-juin de ses fonctions, en raison des dissenssions avec Julien Odoul, tête de liste RN aux élections régionales 2021. 

La participation est de 38,24% dans ce canton de Châtenois-les-Forges soit bien moins qu'en 2015 : 58,09%.

"La gauche résiste plutôt bien" selon Samia Jaber, DVG 

A Grandvillars, l'autre canton où se présente un binôme RN, le parti de Marine Le Pen a eu 1016 voix (24,13% des suffrages). Les deux candidats RN Sophie Carnicer et Marc Gargioni n'ont pas passé la barre des 25% pour être en ballotage. Ils ont eu 1355 voix en moins que les candidats FN de 2015. Ils se présentent également aux Régionales sur la liste du RN Julien Odoul qui arrive derrière la présidente sortante socialiste Marie-Guite Dufay.

Dans ce canton de Grandvillars, c'est aussi la gauche qui est en tête. Le binôme Isabelle Mougin DVG -Christian Rayot GRS , qui se représente pour un nouveau mandat départemental, obtient 2035 voix (48,33%) soit légèrement moins de voix qu'en 2015. Le binôme DVD-LR( Pascale Gabilloux-Alexandre Mançanet) avec ses 1160 voix n'améliore pas le score de la droite de 2015 mais peut se maintenir au second tour. 

En 2015, la participation était de 55.78 % alors qu'elle est de 38,24% dans ce canton de Granvillars. 

Dans le canton de Bavilliers détenu par Les Républicains, la droite est en ballotage serré avec le binôme divers gauche : 42 voix d'écart entre les deux binômes. Marie-Dominique Beluche-Emmanuel Formet DVG ont 50,66% des suffrages soit 1611 voix. Le duo LR obtient 1569 voix soit 294 voix de moins qu'en 2015. 

Deux cantons insolites

A noter le ballotage favorable du sénateur Cédric Perrin avec Anaïs Monnier von Aesch. Seul binôme en lice sur le canton de Delle, ils n'ont pas réussi à obtenir le quorum obligatoire pour être élu dès le premier tour tellement la participation est faible dans ce canton : 28,47% ! Avec 100% des suffrages, ils n'ont que 2815 voix. En 2015, 6364 électeurs avaient voté pour l'un des candidats.

A Valdoie, la maire de Valdoie Marie-France Cefis LR arrive en tête avec Pierre Carles DVD (44,27 % des voix) alors qu'elle est radiée des listes électorales de Valdoie suite à une décision du tribunal de Belfort. Son binôme Pierre Carles se présentait contre elle aux départementales de 2015 !

La majorité présidentielle absente du second tour

Il n'y a pas de triangulaire dans le Territoire-de-Belfort. Les binômes LREM de Belfort 1, Valdoie et MODEM de Giromagny et Belfort 2 et 3  ne peuvent se maintenir au second tour. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections