• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le directeur d'une école religieuse du Territoire de Belfort mis en examen pour agressions sexuelles

Image d'illustration. / © Camille Mazoyer/PHOTOPQR/LA MONTAGNE
Image d'illustration. / © Camille Mazoyer/PHOTOPQR/LA MONTAGNE

Le proviseur, également enseignant dans une école privée du Territoire de Belfort, a été mis en examen pour agressions sexuelles sur une fillette. D'autres témoignages d'élèves victimes de faits similaires ont depuis été recueillis par les enquêteurs.

Par France 3 Franche-Comté

Le directeur d'une école privée et religieuse hors contrat a fait l'objet d'une plainte pour agression sexuelle. Placé en garde à vue ce lundi 4 février, l'homme a reconnu les faits. Il a été mis en examen, a-t-on appris de source judiciaire confirmant une information de l'Est Républicain.

L'enseignant a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire. Il a notamment l'interdiction d'entrer en contact avec des mineurs dans l'attente de son procès. La victime présumée, une enfant d'une dizaine d'années, a été entendue par les enquêteurs. Ses parents s'étaient inquiétés de changements dans son comportement avant de déposer plainte, précisent nos confrères.

 

Nouveaux témoignages


De nouveaux témoignages sont ensuite venus s'ajouter à ce dossier. Près de six fillettes ayant été scolarisées dans cet établissement ont rapporté des faits similaires aux enquêteurs, certains remontent plusieurs années en arrière.

Toutes les déclarations concernent des accusations d'agressions sexuelles et non de viols. Il s'agirait "d'attouchements en classe, à leur pupitre ou au bureau de l’enseignant", affirme l'Est Républicain. Une information que le parquet ne peut confirmer pour l'heure.

 

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus