• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Eurockéennes 2018 : le rappeur Orelsan confirme malgré une pluie diluvienne !

Malgré une pluie diluvienne, notamment en fin de concert, Orelsan, l'enfant terrible du rap français, a réussi son retour sur la presqu'île du Malsaucy lors de la 30ème édition des Eurockéennes de Belfort, qui se déroule du 5 au 8 juillet.

Par Sarah Rebouh

L'artiste Orelsan a tenu (selon nous) toutes ses promesses et a confirmé sa montée en puissance, trois ans après sa première prestation sur la Greenroom des Eurocks. La foule, compacte, postée en nombre devant la grande scène dès 22h30, a résisté longtemps aux assauts de la pluie pour venir entonner les titres de son dernier album, intitulé "La fête est finie", vendu à 96.974 exemplaires une semaine seulement après sa sortie.
 

​​"On est venus spécialement pour Orelsan, mais là, la pluie c'est difficile, ça gâche un peu le truc !" (Parole de festivalier)

 

Pourtant, tout y était. Les jeux de lumière, le show, la gestuelle, le flow et l'instru. Orelsan a prouvé qu'il faisait partie sans conteste des rappeurs français les plus complets de sa génération.

Les amateurs de rap ont pu également profiter de l'apparition virtuelle de Maître Gims, dont le visage géant est apparu plusieurs fois derrière le chanteur originaire de Caen, pour l'accompagner sur "Christophe". Quand l'heure est venue de faire résonner le très célèbre titre "Défaite de famille", les portraits des oncles, tantes et cousins "imaginaires" d'Aurélien ont également défilé sur l'écran géant. Petit bémol tout de même pour les basses trop puissantes, venant couvrir un peu trop souvent la voix du chanteur.


"Je ne suis pas objective, car ça pourrait être mon mari tellement je l'aime !" (Parole de festivalière)


Finalement, c'est sous des trombes d'eau et sur un sol provoquant de nombreuses glissades que le public s'est dispersé au son de "La fête est finie". 
 
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Page été : découvrir le canal du Nivernais en paddle

Les + Lus