Eurockéennes 2022 : cher festivalier, cet article t'aide à faire ta valise pour devenir un pro du camping !

Publié le

Pour certains, le camping des Eurocks c'est comme à la maison. Année après année, ils l'ont expérimenté et savent maintenant tout ce qu'il faut pour être un campeur au top. Si c'est une première pour toi, voici quelques conseils. Et expressions locales !

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Un sommeil (presque) paisible

Dormir à la belle étoile c’est cool, mais face à un soleil de plomb ou une pluie terrible, une tente c’est indispensable. Elle t’évitera de finir rouge écrevisse ou complètement gaugé (venir à Belfort c’est aussi adopter les expressions locales ;-). Bon, jusque-là, on ne t’apprend rien (à part peut-être une expression locale du coup).

Par contre, si tu ne veux pas retrouver ta tente sur le Lion de Belfort, pense à bien vérifier que les sardines n’ont pas disparu depuis ta dernière expédition. C’est chiant à installer, c’est vrai. Mais s’il y a du vent, ce sont elles qui maintiendront ton campement pendant que tu seras en train de faire la fête.

Si planter la tente ce n’est pas ton truc, Sleep’Em’All propose des solutions d’hébergement au sein de la zone Confort du camping des Eurockéennes. Cabines de hobbits, tentes cirque, tipis, etc. tout est déjà prêt, tu n’as plus qu’à poser tes affaires !

Si tu as prévu (d’essayer) de dormir, un matelas gonflable, un oreiller et un sac de couchage ne seront pas de trop. Même si tu es jeune et vigoureux, tu as meilleur temps (encore une expression locale, c’est too much ?) de penser à un minimum de confort pour rester en forme durant quatre jours.

Et, on ne veut pas faire les rabat-joie, mais si tu comptes vraiment dormir, prévois des boules quies. Parce que l’ambiance festive du camping c’est cool, mais entendre un téméraire chanter hurler « Les Lacs du Connemara » à 4h du mat dans un microphone, ce n’est pas la berceuse idéale.

Boire et manger. Et boire.

Les plus organisés apportent un réchaud et se mijotent des petits plats. D’autres se nourrissent de chips et de sandwichs pendant 4 jours. Dans tous les cas, la glacière sera une alliée pour stocker tout ça. Et s’il fait chaud, elle sera également très appréciée pour conserver des boissons fraiches.

Mais si tu as la flemme et que tu as les moyens, des foods-trucks et stands alimentaires seront installés sur le site du camping. Pour payer, le système est le même que dans le festival. Tu dois utiliser ton support cashless Eurocks. Pas besoin de monnaie, donc pas de risque de tout perdre pendant le week-end.

Sapé comme jamais

Quand on fait la fête, on aime être bien habillé. Mais si la pluie s’invite, comme c’est souvent le cas aux Eurocks, la boue sera, elle aussi, de la partie. Le K-way et les bottes en caoutchouc deviendront subitement ultra tendances. Dans ces cas-là, mieux vaut penser praticité ! Si tu n’as pas de bottes ni d’imperméable, une vieille paire de chaussures et un sac poubelle troué feront l’affaire.

Si par chance c’est le soleil qui règne, pense tout de même à prendre un chapeau ou une casquette. Ça serait ballot de faire une insolation et de devoir rester couché au lieu d’aller danser.

Pour être confortable pendant quatre jours ou pour aller dans les douches, si tu as encore de la place dans ton sac, une paire de tongs est également un essentiel à ne pas oublier.

D’autres indispensables

La lampe frontale, c’est aussi le genre d’objet auquel on ne pense pas directement mais qui peut s’avérer très pratique pour retrouver ta tente ou aller aux toilettes en pleine nuit.

Pour pouvoir faire plein de photos et poster des storys tout le week-end, pense également à emporter une batterie solaire. Si tu n’en as pas, le camping met à disposition un espace pour recharger les téléphones. Ouf !

Avec tout ça, cher festivalier, tu sembles prêt pour affronter n'importe quelle situation. Donc il ne reste plus qu'à profiter et s'amuser !