FIMU 2023. Notre sélections de concerts : le Canada à l'honneur pour la 36e édition du festival de Belfort

Caribou ! Le FIMU a dévoilé sa programmation : 212 concerts donnés par 101 groupes venus du monde entier. Du 25 au 28 mai 2023, Belfort sera pour la 36e fois l'écrin de ce festival décidément pas comme les autres.

Attache ta tuque avec d'la broche, ça va brasser au FIMU c't'année ! Les bénévoles risquent d'avoir d'la broue dans le toupet... Vous n'y entendez goutte ? Pas de panique. Rendez-vous à Belfort du 25 au 28 mai et tout s'éclairera !

Le FIMU, créé et organisé par la Ville de Belfort depuis 1987, ce sont quatre jours de fête et de musique en plein centre-ville. C'est local, c'est gratuit et ça permet d'ouvrir ses oreilles et son esprit à tous les styles musicaux. Depuis sa création, 3 800 groupes sont venus arpenter les scènes du festival, avec 79 600 musiciens, représentant 97 pays, pour 6 700 concerts.

Après le Brésil en 2021 et le Liban en 2022, c'est le Canada qui sera cette année à l'honneur. Le parrain de l'édition 2023, c'est un petit coup de cœur pour notre rédaction : Emile Bilodeau. Ce jeune chanteur folk québécois (le plus jeune des parrains et marraines du festival) s’est notamment fait connaître avec le morceau "ça va" et a été récompensé plusieurs fois à l’ADISQ (les victoires de la musique québécoise).

100.000 festivaliers et un programme des petits aux plus grands

Le FIMU, c'est aussi le partage et une expérience unique pour les 100 000 festivaliers qui viennent chaque année. Le "FIMU pour tous" propose aux publics en situation de handicap visuel, auditif, mental, cognitif, psychique et moteur des services adaptés pour profiter pleinement des concerts.

Avec le "FIMU des enfants", les petits festivaliers peuvent participer à de nombreux ateliers créatifs et musicaux, mais aussi profiter de concerts spécialement pensés pour eux, dans des formats courts. Une nouveauté de l'édition 2023, le "FIMU des tout-petits" : des animations à destination des 0-3 ans proposées par la Maison de Quartier Vieille Ville.

Zoom sur la prog'

Vous n'aurez probablement pas le loisir ou la chance de pouvoir écouter les 212 concerts proposés par le FIMU... France 3 vous a fait une petite sélection des artistes à ne pas manquer. Un choix difficile, car cette édition 2023 apporte son lot de superbes pépites !

On commence par nos artistes locaux, bien de chez nous et qu'on adore :

AKIRA (Cloud Rap) - un artiste mystérieux au visage couvert qui pourtant n'hésite pas à se dévoiler au monde à travers ses musiques. Ses mélodies et textes délicats accompagnent sa voix pour un rap plein de sens.

MYSTICALLY (Soul Reggae) - porté par la complicité de deux chanteuses : deux voix, deux empreintes, pour une seule et même vibration. L’essence même de leur musique, ce sont ces harmonies vocales féminines aux sonorités afro-caribéennes mêlées de soul.

HUGO DIAZ QUARTET (Jazz) - un projet singulier à travers des compositions originales. La pureté et la chaleur de la sonorité du saxophone soprano soutenu par le piano, la batterie et la contrebasse, nous transporte dans une esthétique influencée par le jazz européen, la pop et la musique électronique.

POLIGONE (Electro pop) - le duo amène fraicheur et ambiance, entre voix éthérées et mélodies solaires au synthé, vous découvrirez un son à l’esprit 80’s rappelant l’univers de l’Impératrice, ou les influences de Flavien Berger et Barbara.

Les Canadiens à l'honneur :

KANEN (Indie folk pop) - une jeune autrice compositrice originaire de la communauté autochtone innue d’Uashat mak Mani-Utenam dans la région du Québec. Cette artiste révèle une folk pop introspective, sensible, planante et expérimentale. Une belle découverte intime et touchante, qui nous transportera vers les grands espaces canadiens.

WOODEN SHAPES (Ensemble de cordes) - cet ensemble de jeunes musiciens revient cette année pour donner sa propre réinterprétation des grands tubes à l’aide de leurs instruments à cordes. Passant du classique au rock, ils gardent la même volonté : rendre la musique accessible à tous.

Pour voyager plus loin :

YUBA AFROBEAT (Afrojazz) - girlpower ! Ces huit femmes originaires du Mexique proposent une combinaison folle entre le langage afrobeat et afrofunk, les rythmes africains et natifs-américains, et l’utilisation d’éléments du jazz comme l’improvisation et l’interaction.

WAAGAL (World fusion) - ce n’est pas qu’un artiste solo, c’est un One man band à lui tout seul ! Guitare, didgeridoos, handpans, kashaka, kalimba, sitar… il joue simultanément avec tous les instruments, créant une performance solo dans laquelle il ne cesse de repousser ses limites.

Du monde sur la scène :

STUDENTENORCHESTER MUNSTER (Musique classique) - orchestre composé de 70 musiciens, en grande partie d'étudiants de la WWU de Münster. Ils se pencheront sur la neuvième symphonie de Dvorak sous la direction de leur chef d’orchestre Nicolas Kierdof.

LOW COST BRASS BAND (Brass band) - l’ensemble s’adapte à plusieurs styles musicaux, d’après les goûts de chacun, octroyant dans ses arrangements la part belle à l’improvisation. Le répertoire rassemble des morceaux de jazz fusion, latin jazz, rock et musique des Balkans, dans un esprit énergique et cuivré.

Pour tout le reste de la programmation, rendez-vous sur le site du FIMU ! Il y a forcément la musique qui vous fera vibrer parmi les 101 groupes présents à Belfort, du 25 au 28 mai prochains.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité