"Le temps que je ne passe pas avec Tom, je le passe ainsi" : confronté à la perte d'un bébé, Kévin traverse les Vosges pour sensibiliser au deuil périnatal

Kevin Schneider, Alsacien de 41 ans, a débuté le 18 mai 2024 une longue marche de 432 km à travers le massif des Vosges, de Wissembourg à Belfort en Franche-Comté. Destinée à sensibiliser au deuil périnatal qu'il a vécu, cette aventure servira notamment à collecter des fonds pour une association soutenant les parents endeuillés.

C'est un long périple qu'a commencé Kevin Schneider le 18 mai dernier. Parti de Wissembourg, il s'apprête à parcourir 432 km à travers les Vosges jusqu'à Belfort, où il arrivera le 5 juin prochain. 19 jours de marche symbolique. "Ces 19 jours, ce sont ceux que j'aurais dû passer avec mon fils pendant mon congé paternité", confie Kevin Schneider. 

Ce congé paternité, il n'a pas eu la chance de le vivre. Le 18 novembre 2022, son fils, Tom, naît et décède peu de temps après. Un deuil périnatal qui a changé sa vie et l'a poussé à imaginer un an plus tard, le jour de la date anniversaire de son fils, le projet "Dans les pas de Tom". Son objectif est de marcher pour sensibiliser au deuil d'un nourrisson. "Les parents confrontés au décès d'un bébé se retrouvent dans un monde parallèle où ils sont isolés et incompris, car les proches n'ont pas les clés non plus pour faire face à ce drame."

Marcher, c'est la thérapie pour laquelle Kevin Schneider a opté pour surmonter cette épreuve qui touche de nombreux parents en France. "On estime à 7 000 le nombre de décès périnataux par an. C'est beaucoup et cela montre que tout le monde peut être touché", explique-t-il. 

"Une aventure humaine et solidaire"

Tous les jours, Kevin Schneider se retrouve seul, dans la nature, pour parcourir entre 20 et 30 km. "Quand je suis seul, ça me vide la tête. Ça m'aide à me recentrer et à trouver des réponses à ce que j'ai vécu", explique-t-il. Imaginée en autonomie totale, cette aventure se révèle être finalement collective et remplie de partage. "À chaque étape, j'ai été accueilli chez des gens qui ont fait preuve d'hospitalité. Ce sont des moments de partage qui permettent de parler du deuil périnatal." Son initiative a même encouragé d'autres à le rejoindre. "J'ai marché avec un couple qui a perdu des jumeaux ou un papa qui a perdu son nourrisson. C'est une aventure humaine et solidaire", raconte Kevin Schneider. 

En parallèle de son action symbolique, le quarantenaire a créé une cagnotte à destination de l'association Nos tout petits d'Alsace qui vient en aide aux parents endeuillés par la perte d'un nourrisson. "L'argent collecté va servir à mieux accompagner les parents dans cette épreuve." Par exemple, l'association va fabriquer des doudous pour les mettre dans les boîtes de deuil périnatal distribuées dans les hôpitaux. La cagnotte s'élève déjà à près de 3 000 euros. 

S'il doit composer avec "des conditions météo exécrables", Kevin Schneider est tout de même fier de mener son projet à terme. "Je pense qu'on en sort grandi par les rencontres et les moments de partage. Le temps que je ne passe pas avec Tom, je le passe ainsi", confie-t-il. L'Alsacien ne compte pas s'arrêter là. "J'ai d'autres projets qui ne sont pour l'instant que des idées dans ma tête. J'aimerais que le projet "Dans les pas de Tom" se transforme en association pour accompagner les parents en deuil. Marcher en groupe permet d'ouvrir la parole et la nature est un beau cadre pour cela."

Kevin Schneider arrivera le 5 juin 2024 à la citadelle de Belfort au terme d'une aventure humaine et spirituelle dans le massif des Vosges, dans les pas de son fils disparu, Tom. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité