Législative partielle à Belfort : Ian Boucard (LR) vire en tête au premier tour

© France 3 Franche-Comté / Cécilia Bres
© France 3 Franche-Comté / Cécilia Bres

Les électeurs de la première circonscription du Territoire de Belfort étaient appelés aux urnes, pour une législative partielle. Le deuxième tour verra une nouvelle fois s'opposer Ian Boucard (LR), et Christophe Grudler (Modem), soutenu par la République en Marche.

Par Raoul Advocat

Ian Boucard recueille 39% des votants


Seuls 29,51% des électeurs se sont déplacés pour voter ce dimanche à la législative partielle.




Le candidat LR sortant, Ian Boucard est largement en tête. Il est suivi du candidat du Modem, soutenu par la République en Marche, Christophe Grudler (26,7%). Un duel similaire à celui de juin 2017, avec une différence notable : c'est le candidat du gouvernement qui avait alors viré en tête du 1er tour avec 8 points d'avance.

A la troisième place, les candidats de la France Insoumise (11,6%) suivis du Front National (7,5%), sans aucune possibilité d'atteindre le second tour, en raison du taux d'abstention.

Ce premier tour est en effet marqué par une très faible participation : à  peine 30 % des électeurs se sont déplacés pour voter. Ils étaient près de 50 %  au premier tour des législatives de juin 2017.

Invalidation du scrutin de juin 2017


Le conseil constitutionnel avait invalidé l'élection législative parce que l’équipe du vainqueur, Ian Boucard, avait distribué entre les deux tours de faux tracts de la France Insoumise et du Front national. Ces faux tracts incitaient les électeurs à se porter sur la candidature de ce fidèle du maire de Belfort, Damien Meslot. Le MoDem Christophe Grudler, soutenu par la République en Marche, avait saisi le conseil constitutionnel après sa défaite.

A lire aussi

Sur le même sujet

Littérature jeunesse : et si vous appreniez à compter à vos enfants ?

Les + Lus