Pihpoh aux Eurockéennes 2018 : “Ce concert était fou, encore plus fou”

© JC Tardivon - maxPPP
© JC Tardivon - maxPPP

La routine qu'il chante, ce n'est pas pour lui. Le Belfortain Pihpoh renoue avec les Eurocks après cinq d'absence. Le rappeur revient également du Kurdistan irakien. Il s'est confié à France 3 juste après sa descente de scène. 

Par Amandine Plougoulm

Pihpoh de retour aux Eurockéennes de Belfort


Un programme bien chargé, Solidays, un mini concert dans le TGV vers les Eurocks, un concert en Suisse il y a quelques jours, le rappeur de 31 ans sillonne les scènes, sans relâche et avec l'envie de partager un moment fort avec son public. 45 minutes de concert à l'ombre du chapiteau de la Greenroom. La France avait battu l'Uruguay juste avant. La foule s'est progressivement retrouvée autour des paroles des chansons de Pihpoh et emmenée par son énergie sur scène. 
 


Fin juin, Pihpoh a donné trois concerts dans le Kurdistan irakien. Il s'est rendu dans un camp de réfugiés invités par l'institut de la langue française. "La musique est universelle, il suffit de voir juste un regard" confie Pihpoh. Le rappeur aurait peut être travaillé dans l'humanitaire s'il n'avait pas été attiré par la musique et la scène.
 

Pihpoh chante et écrit depuis 10 ans. Celui qui a sillonné le métro pour l'opération de la RATP s'est offert ensuite l'Olympia avec d'autres chanteurs du métro. Il y a chanté une reprise d'Aznavour. Pihpoh et sa plume. Pihoph avance sur son chemin au gré des hasards et aléas. Il a réalisé un clip avec sa chanson "Laisse moi" en version piano avec André Manoukian. 

 
Pihpoh et André Manoukian

Le 26 juillet, Pihpoh chantera aux Arènes de Béziers en première partie de Claudio Capéo. Pihpoh nous a confié avoir envie de chanter un soir de nuit sur la grande scène des Eurocks dans trois ou quatre ans dit-il. C'est tout le bonheur qu'on lui souhaite. 
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus