Sécheresse 2018 : 15 nouvelles communes du Doubs et Territoire de Belfort reconnues en état de catastrophe naturelle

La liste des communes ayant souffert de la sécheresse 2018 s'allonge. Les habitants disposent d'un délai de 10 jours pour faire les démarches auprès de leurs assureurs. 

Par Sophie Courageot

L'arrêté a été publié au Journal Officiel du 26 octobre.

Quelles sont les 15 nouvelles communes concernées ? 

• au titre des dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2018 au 30 septembre 2018, la commune de Paroy 
• au titre des dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018, les communes d’Aibre, Cubrial, Dannemarie-sur-Crète, Flagey-Rigney, Huanne-Montmartin, Pouilley-les-Vignes, Semondans, Thise, Torpes, Velesmes-Essarts.
Dans le Territoire de Belfort, Croix, Etueffont, Offemont, Roppe sont également concernées. 

Les habitants des communes concernées qui ont subi des dommages matériels directs en raison de ces phénomènes naturels disposent d'un délai de 10 jours maximum, à compter de la date de publication du présent arrêté au Journal officiel, pour effectuer les démarches
nécessaires auprès de leurs assureurs.

Au total, 123 communes du département du Doubs ont été reconnues en état de catastrophe naturelle au titre de la sécheresse 2018.
 
 

L'Etat de catastrophe naturelle reconnu, que faire si vous avez été victime ?

Vous serez indemnisé si vous avez souscrit tout d'abord une assurance catastrophe naturelle. Et si un arrêté de catastrophe naturelle est publié.
Vous disposez de 10 jours à partir de la parution de cet arrêté au Journal officiel pour vérifier si votre zone est concernée et pour déclarer le sinistre auprès de votre assurance.

Comment déclarer votre sinistre ? 

Adressez votre déclaration par courrier par lettre recommandée, de préférence avec accusé de réception, à votre assureur.
Prévoyez éventuellement une copie de ce courrier à votre agent d'assurances ou votre courtier.
Indiquez notamment dans ce courrier :

  • vos coordonnées (nom, adresse),
  • le numéro de votre contrat d'assurance,
  • une description du sinistre (nature, date, heure, lieu),
  • une liste chiffrée de tous les objets perdus ou endommagés accompagnée des documents permettant d'attester de l'existence et de la valeur des biens (factures, photographies par exemple),
  • les dégâts causés à des tiers (par exemple si un arbre de votre propriété est tombé et a occasionné des dégâts chez un voisin),
  • les coordonnées des victimes s'il y en a.

Source : Service.public.fr 

Sur le même sujet

Les + Lus