#Studio3 : Youness Ouatiq, la musique comme un trait d'union entre les peuples

Cette semaine, #Studio3 vous fait découvrir le chanteur Youness Ouatiq, originaire de Belfort. L'auteur, compositeur et interprète a plus d'une corde à son arc et s'en sert pour rappeler que le France est multiple et que c'est une vraie chance. Rencontre. 

Youness Ouatiq, entouré de Karim Beguidja et Kader Merouani.
Youness Ouatiq, entouré de Karim Beguidja et Kader Merouani. © France 3 Franche-Comté

On a parlé musique avec Youness Ouatiq mais pas que. Le Belfortain, adepte de "chanson française du monde", n'a pas la langue dans sa poche et ça tombe bien. "Je suis un conteur d'histoire" nous a-t-il expliqué d'emblée, par une magnifique journée ensoleillée, accompagné de ses deux musiciens Kader Merouani et Karim Beguidja. 

Youness signifie "porteur de joie" en arabe et Ouatiq veut dire "calme". La première définition lui colle mieux à la peau que la seconde. Calme, pas vraiment. Porteur de joie, sans aucun doute. Le Franc-Comtois de 45 ans rayonne. Il a découvert la musique lorsqu'il était enfant, s'est engouffré dans ce fantastique espace de créativité et n'en est plus jamais ressorti. Influencé par Noir Désir, NTM, IAM ou encore Brel, car "chaque époque apporte ses artistes", il est d'abord un amoureux de la langue française et des multiples facettes culturelles du peuple qui compose notre pays à l'histoire complexe, parfois grave mais riche. 

#Studio3 La rencontre : Youness Ouatiq, la musique comme un trait d'union entre les peuples

"J'ai grandi avec des gens qui venaient du Portugal, du Maroc, d'Espagne, d'Algérie, de Turquie... des gens qui viennent d'ailleurs mais qui sont tous arrivés en France. Ma musique ressemble à ça. C'est une musique d'Afrique du nord avec des sonorités méditérannéennes, hispaniques..." précise celui qui a beaucoup voyagé, notamment au Burkina Faso récemment mais aussi en Palestine. 

En 2016, Youness Ouatiq, également surnommé YO, produit et réalise un album itinérant, "Le porteur de joie", en partant à la rencontre de musiciens à travers le bassin méditerranéen, grâce entre autres à un financement participatif. Il se nourrit de ses rencontres et met son art au service de ses valeurs. Pour lui, la France est une chance. C'est l'un des seuls pays au monde où les cultures s'associent, se connectent et vivent ensemble depuis si longtemps. 

#studio3 Le live : Youness Ouatiq - Qu'on se mélange

"Je suis allé au Burkina Faso il n'y a pas longtemps. On m'a dit qu'il y avait là-bas 64 dialectes. Alors j'ai demandé comment ils faisaient pour se comprendre ?!" s'amuse-t-il, en marquant un temps d'arrêt. "Ils parlent français". "C'est ça que je veux défendre. Le reste ça m'intéresse pas" tranche Youness Ouatiq. Le "cracheur de joie" n'a pas l'intention de s'attarder sur "les différences, en tout cas de la manière dont certains le font en France" car "c'est dangereux". "La France c'est le pays de la poésie, de la liberté, c'est une langue qui rassemble" défend-t-il.

Peu importe la langue, si le baiser est doux. 

Youness Ouatiq

#studio3 Le live : Youness Ouatiq - Calme et détendu

A l'avenir, YO veut continuer à transmettre cette joie qui l'anime et surtout continuer à grandir dans ces espaces de plaisir qu'il partage avec les musiciens et les gens dont il croise la route. "Tout ce qu'on fait, on le fait pour transmettre, pour rassembler les gens, pour tout le monde. On essaie de rendre les gens créatifs... De rendre aux gens leur créativité."

► Découvrez tous les artistes passés dans #studio3, par ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#studio3 culture musique idées de sorties sorties et loisirs