• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Territoire de Belfort : après les orages, l'heure est à la constatation des dégâts

Les serres du lycée agricole de Valdoie ont toutes été transpercées. / © France 3 Franche-Comté / R. Poirot
Les serres du lycée agricole de Valdoie ont toutes été transpercées. / © France 3 Franche-Comté / R. Poirot

Les orages du dimanche 18 août ont amené avec eux des pluies diluviennes et d'importantes chutes de grêle sur le Territoire de Belfort. Ce lundi 19 août, l'heure était à la constatation des dégâts.

Par Antoine Belhassen

Le territoire de Belfort a été particulièrement touchés par les violents orages de ce dimanche 18 août. En tout les pompiers sont intervenus une quarantaine de fois dans la soirée pour divers incidents.

Des chutes de grêle ont endommagé des toitures, des arbres et également les serres du lycée agricole de Valdoie, où les dégâts se chiffrent en centaines de miliers d'euros. Pour cause, les serres qui abritaient les récoltes ont quasi toutes été détruites.

La grêle prise en charge par les assurances


En quelques minutes, plus d'un hectare de production a été totalement anéanti. Ce lundi 19 août, l'heure était désormais au grand nettoyage en attendant la réaction des assurances.

En effet, la préfecture du Territoire de Belfort a rappelé que les dégâts liés aux chutes de grêle ne dépendaient pas des pouvoirs publics. Seules les innondations peuvent être déclarées en "catastrophe naturelle" après une demande des communes touchées.
 
Territoire de Belfort : l'heure est à la constation
France 3 Franche-Comté / M. Meuneveaux et R. Poirot

 

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus