Bessoncourt (90) : des obus déménagés sous haute surveillance

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Eme-Ziri
Les obus du fort de Bessoncourt (90)
Les obus du fort de Bessoncourt (90)

L'ancien fort de la commune regorge d'obus des deux guerres mondiales. Des démineurs les enlèvent avec de multiples précautions.

Le fort de Bessoncourt a été le centre de déminage du Territoire de Belfort. Il a déménagé depuis longtemps pour Colmar mais les obus sont restés dans les entrailles de la bâtisse. C'est seulement en septembre dernier que la préfecture du Territoire de Belfort  a eu connaissance de ce stock... encombrant.
Les obus datent de la première et de la seconde guerre mondiale. Ils ne sont pas munis de détonateur mais ils sont chargés. Il y en aurait plusieurs milliers...
Pendant plusieurs semaines les démineurs de Colmar sont présents : ils les enlèvent. Une opération, demandée par la préfecture, est délicate et elle est placée sous haute surveillance.
Un examen aux rayons X déterminera la nature du chargement de ces obus et donc leur niveau de dangerosité.




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.