Egocentrisme, froideur et perversion chez Yacine Sid selon les experts

Yacine Sid ce matin dans le box des accusés / © France 3 Franche-Comté : Sophie Courageot
Yacine Sid ce matin dans le box des accusés / © France 3 Franche-Comté : Sophie Courageot

Ils ont rencontré Yacine Sid avant ses aveux. Les psychologues et psychiatres décrivent un accusé dépourvu d'affect. 

Par Sophie Courageot

Le tableau s'assombrit de plus en plus pour la défense de Yacine Sid.
(Relire les temps forts de l'audience instant par instant)

Au 5ème jour du procès, les conclusions des experts psychologues et psychiatres ont dessiné un rude portrait de l'accusé.

La jalousie ne peut pas tout expliquer

Pour Corinne Acker, psychologue auprès de la cour d'appel de Colmar, la personnalité de Yacine Sid montre une perversion.

"Mentir ne lui pose pas de problème, il n'a pas intégré l'interdit" dit-elle.  L'expert raconte que sa jalousie envers le lycéen Pierre Nasica n'explique pas à elle seule le passage l'acte.

Les 13 plaies relevées sur le visage de la victime montrent qu'il y a eu "une volonté de défigurer". "Il y a autre chose que de la jalousie" explique la psychologue.


Son discernement pas altéré au moment des faits

Henri Brunner, psychiatre a lui aussi examiné Yacine Sid. "Un être froid, sur la défensive, dépourvu d'affectivité, où tout est mis sur le même plan" : voici les conclusions du médecin.

Il estime que l'état psychologique de Yacine Sid "n'a pas pu avoir d'incidence sur son discernement au moment des faits".

César Redondo, autre psychologue pointe lui une carence du milieu familial de Yacine Sid. 

Verdict dans 24 heures

Demain, deux nouvelles expertises seront présentées. Un psychiatre, un psychologue ont pu parler avec Yacine Sid depuis ses aveux.

Le verdict est attendu vendredi en fin de journée. 


19/20 : Le reportage de Pascal Schnaebelé et Philippe Arbez

19_5ème JOUR PROCES NASICA





A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus