• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La sexualité et le 3ème âge : il faut briser le tabou

© France 3 Franche-Comté / Yann Schmitt
© France 3 Franche-Comté / Yann Schmitt

La sexualité du 3ème âge était au programme d'une conférence, mardi, à Belfort. Il a été question en particulier de l'assistance sexuelle.

Par Raoul Advocat

Parler de la sexualité au 3ème âge et briser le tabou : c'était l'objectif de la conférence qui s'est déroulée à Belfort. Au coeur des débats, l'expérience suisse des assistants et assistantes sexuels. Profession reconnue chez nos voisins.

En Suisse Romande, il existe par exemple "Corps Solidaires", une association dont le slogan est "Association Suisse Romande Assistance Sexuelle et Handicaps". L'objectif est bien une assistance aux personnes handicapées, sans limite d'âge :


L’assistance sexuelle permet d’accéder à un plaisir corporel de qualité et de connaître ses réactions intimes pour trouver de l’autonomie dans ses relations érotiques avec l’autre sexe (ou le même sexe selon l’orientation).


En France, il existe bien quelques structures associatives comme l'association pour la promotion de l'accompagnement sexuel. Mais la profession n'est pas reconnue, voire assimilée à de la prostitution. 
 

Conférence Belfort : la sexualité du 3ème âge
La sexualité du 3ème âge était au programme d'une conférence à Belfort. Intervenants : Pierre et Marie-Thérèse, Judith Aregger, assistante sexuelle en Suisse, Docteur Gérard Simon, ancien médecin en gériatrie - CH de Belfort. Reportage : V. Hirson et Y. Schmitt.




 

Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus