• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tourisme : la saison fluviale redémarre !

Le tourisme fluvial en Bourgogne-Franche-Comté est un vecteur économique fort, les retombées économiques sont estimées à 80 millions d'euros par an / © FTV
Le tourisme fluvial en Bourgogne-Franche-Comté est un vecteur économique fort, les retombées économiques sont estimées à 80 millions d'euros par an / © FTV

La saison touristique redémarre et en Bourgogne, c'est le tourisme fluvial qui attire les curieux ! La Bourgogne bénéficie d'un domaine fluvial de 8 canaux et 4 rivières. Ces voies navigables représentent un total de 1 006 km, soit le réseau régional le plus important de France.

Par F.L.

En Mai, fais ce qu'il te plaît !
Et surtout, "fais du bateau" ! On pourrait résumer le démarrage de la saison touristique en Bourgogne par une bonne fréquentation des équipements liés au tourisme fluvial.
La Bourgogne a de quoi séduire, et ce type de tourisme lent, où la découverte se fait loin des foules, se fait au rythme de passage des écluses.
Il y a en a près de 500 en Bourgogne, et elles sont toutes manuelles. Un passage d'écluse prend environ 20 minutes.

L'ampleur du réseau fluvial en Bourgogne-Franche-Comté
La région Bourgogne-Franche-Comté jouit d’un réseau fluvial unique et remarquable. Elle est irriguée par d’importantes voies navigables, qui sont autant d’opportunités de développement touristique pour les territoires traversés.
Avec un réseau de 1 200 km connecté à l’Île-de-France, à l’Alsace, au Grand-Est et à l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté est limitrophe de bassins de clientèles touristiques importants, auxquels peut être ajoutée la Suisse.

Vecteur économique
Autour du tourisme fluvial, il gravite de nombreuses possibilités de découvrir le territoire « sur l’eau » :
- la location de coches de plaisance (bateaux habitables sans permis),
- les bateaux-promenade, avec ou sans restauration,
- la croisière fluviale (paquebots fluviaux uniquement sur la Saône, péniches hôtels),
- la plaisance privée,
- et enfin, toutes les activités de loisirs qui tirent parti de la présence de la voie d'eau, comme le cyclotourisme.

Le tourisme fluvial est aussi
- vecteur d’emplois et d’attractivité pour les territoires,
- vécu dans un rapport au temps renouvelé qui correspond actuellement à une forte demande sociétale,
- et permet de se réapproprier les patrimoines culturels et géographiques.

Les canaux et rivières de Bourgogne
Les canaux et rivières de Bourgogne
Les canaux et rivières de Bourgogne

Les 8 canaux traversant la Bourgogne (en totalité ou en partie seulement)

  • Le canal de Bourgogne (242 km en Bourgogne),
  • Le canal du Nivernais (178 km en Bourgogne),
  • Le canal du Centre (118 km en Bourgogne),
  • Le canal latéral à la Loire (62 km en Bourgogne),
  • Le canal de la Marne à la Saône (39 km en Bourgogne),
  • Le canal de Roanne à Digoin (18 km en Bourgogne),
  • Le canal de Briare (6 km en Bourgogne),
  • Le canal du Rhône au Rhin (5 km en Bourgogne entre Saint-Jean-de-Losne et Samerey).


Les 4 rivières navigables traversant la Bourgogne (en totalité ou en partie seulement)

  • La Saône (198 km en Bourgogne),
  • L’Yonne (92 km en Bourgogne),
  • La Seille (39 km en Bourgogne),
  • Le Doubs (9 km en Bourgogne).
29 haltes nautiques dont :
  • 16 sur le canal du Nivernais,
  • 5 sur le canal de Bourgogne,
  • 8 sur la Saône.

34 ports de plaisance dont :
  • 6 sur le canal de Bourgogne,
  • 7 sur le canal du Nivernais,
  • 6 sur la Saône.

Le reportage de S. Feydel / O. Palomino / P. Aziza /A. Fleurent / F. Fontaine (Info Vidéo 3)
Intervenants :

  • Gilles Leroy, éclusier Voies Navigables de France (VNF)
  • Dominique Fourré, gérant "Le Boat Migennes"
  • Olivier Gostiaux, plaisancier
  • Jean-Marie Lassere, plaisancier


Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus