Transjurassienne 2021 : la course de ski de fond réduit son parcours et sa jauge en espérant le maintien de l'événement

Alors que l’épidémie de covid touche fortement le Jura, la Transjurassienne est bien sûr dans l’incertitude. Mais elle lance ses inscriptions. Avec une adaptation d’ores et déjà en raison du contexte sanitaire.
La Transjurassienne 2021 pourra-t-elle avoir lieu dans le contexte sanitaire du Covid-19 ?
La Transjurassienne 2021 pourra-t-elle avoir lieu dans le contexte sanitaire du Covid-19 ? © Philippe TRIAS - maxPPP
Les inscriptions ouvrent vendredi 6 novembre sur le site internet de la Transjurassienne. Une transju annulée en février 2020 en raison du manque de neige, le covid commençait alors à faire parler de lui en Chine.

Prévue les 13 et 14 février 2021, la course proposera deux formats pour répondre aux contraintes actuelles liées à la COVID et à l’enneigement. "On essaye de sécuriser une Transju à minima" explique Pierre-Albert Vandel, président de Trans'Organisation. "En février, on sera soit au creux de la vague, soit dans une situation intermédiaire si les Français se sont bien comportés, soit sur le pic" dit-il conscient que l'épidémie sera encore là. "Nous avons été obligés de réduire le parcours, faire 68 km, ça coute cher, si on doit réunir en un weekend seulement 2.500 à 3.000 participants, on n'a pas le choix" ajoute le président de la Transju. 

Deux parcours possibles 

Parcours privilégié et prioritaire : Station des Rousses (Bois d’Amont) – Val de Mouthe (Chaux Neuve)Parcours de repli : Station des Rousses de Lamoura aux RoussesLa réduction du kilométrage des épreuves longues permettra d’étaler un plus grand nombre de vagues de départ et d’assurer la sécurité de tous en respectant les mesures sanitaires, indiquent les organisateurs.
Les repas et les douches à l'arrivée ne seront pas possibles, prévient déjà Pierre-Albert Vandel. Tout ce qui se fait en intérieur est compromis par l'épidémie. 

Un nombre de participants limité à 1000 à 2000 skieurs maximum par jour


Le nombre de participants aux courses sera limité avec la possibilité d’augmenter ou de baisser selon le contexte sanitaire qui sévira en février 2021.
Samedi 13 février 2021Dimanche 14 févrierEn cas de baisse de la jauge, la priorité sera donnée aux premiers inscrits, expliquent dans un communiqué la Transjurassienne.

Des inscriptions remboursées en cas d’annulation pour cause de covid

Les conditions d’annulation sont modifiées. Si le contexte sanitaire évolue et ne permet pas l’organisation de La Transju’ : 90 % du montant de l’inscription et 100 % des options seront remboursés par les organisateurs, épaulés par les collectivités. 
Si l’enneigement est insuffisant, ce seront 50 % du montant du 1er tarif et 100 % des options qui seront remboursés.

Les organisateurs espèrent que la course pourra avoir lieu. Ils devront sans doute faire sans les concurrents étrangers bloqués dans leur pays en raison de la crise sanitaire. "Une seconde annulation contraindrait Trans'Organisation mettre la clé sous la porte" prévenait Pierre-Albert Vandel interrogé cette semaine dans les colonnes du Progrès. Trans'Organisation, c'est 4 salariés et des prestataires presse ou réseaux sociaux.

La Transjurassienne a été annulée plusieurs fois ces dernières années en 2016, 2019 (annulation partielle d'une course en rasion de la tempête), et 2020. Un hiver sans Transju, n'est pas un hiver, disent les habitants du massif du Jura. Les fondeurs espèrent eux pouvoir retrouver les joies de la glisse au grand air, malgré le contexte sanitaire. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transjurassienne ski sport