• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Travaux de la RCEA : qui va payer l’accélération du calendrier ?

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les travaux de mise à 2x2 voies de la RCEA devraient se terminer avec six ans d'avance. Cette accélération du calendrier a un coût. On vous détaille qui va payer quoi.

Par M. F. avec Anne Berger

Fin mai, la Cour des Comptes dénonçait le retard pris dans les travaux de la RCEA. Un chantier qui, selon elle, devait devoir prioritaire

Message reçu par l'Etat d'abord, qui décide de modifier le calendrier de l'opération. Alors que la première phase de travaux, engagée en 2015 se poursuit, la phase 2 sera engagée dès l'an prochain.

Une phase 2 qui ira plus vite, et qui coûtera plus cher. Elle est chiffrée à 328 millions d'euros, au lieu des 231 prévus initialement. L'Etat mobilisera 202 millions d'euros et les collectivités qui cofinancent les travaux vont un effort aussi.
 

La région Bourgogne Franche-Comté et le département de Saône-et-Loire participeront finalement chacun à hauteur de 58 millions d'euros. La communauté urbaine Le Creusot Montceau contribuera à hauteur de 10 millions d'euros, pour une mise à 2x2 voies quasi-intégrale de la RCEA dès 2024 au lieu de 2030.
 

Une victoire pour André Accary le président du Conseil Général de Saône-et-Loire. Pour lui, "la proposition du département de mettre immédiatement 10 millions d'euros a eu l'écho qu'il espérait".

Pour Jérôme Derain, président du groupe PS au Conseil régional, "les annonces intervenues viennent concrétiser un combat porté pendant des décennies par des élus de gauche de Saône-et-Loire". 

Chacun se félicite de l'avancée du dossier. Pour la qualifier d'historique, tout le monde est d'accord.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus