Travaux de rénovation énergétique : 5 questions mode d'emploi sur "Ma Prime Rénov"

A compter du 11 janvier 2021, tous les propriétaires peuvent prétendre à l'aide à la transition énergétique "MaPrimeRénov". Quelques précisions sur ce dispositif, qui concernaient au départ uniquement les foyers modestes, qui a été étendu en début d'année.

Vous avez prévu des travaux de rénovation énergétique dans votre logement ? C'est le bon moment pour profiter des aides de l'État. "MaPrimeRénov" est désormais accessible à tous les propriétaires, et non plus seulement les foyers modestes. Elle remplace le CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique) en simplifiant le dispositif. En 2018, il avait profité à 5,8 % des propriétaires occupants (France : 5,5 %).

Depuis ce 11 janvier, il est possible de déposer son dossier sur la plateforme dédiée pour profiter de l'aide. L'occasion de répondre à quelques questions.

► Pour qui ?

Cette prime s'adresse à tout propriétaire qui occupe son logement, à tout propriétaire bailleur et aux copropriétés. Les bailleurs sociaux ne sont pas concernés : "Il existe d’autres aides pour eux sur les projets de rénovations", précise l'ADEME de Bourgogne-Franche-Comté.

Jusqu'à présent, seuls les propriétaires de chaque logement pouvaient individuellement y prétendre.

La prime et les aides complémentaires peuvent être cumulées avec les aides suivantes :

  • certificats d'économies d'énergie (CEE) versés directement par les fournisseurs d'énergie,
  • aides des collectivités locales,
  • aides d'Action logement.

 

Quelles conditions ?

Tous les propriétaires peuvent en bénéficier : il n'y a pas de condition de ressources. Cependant, le niveau de vos revenus (votre revenu fiscal de référence) déterminera à quel montant vous avez droit.

"Ces travaux doivent concerner votre résidence principale" (logement occupé au moins 6 mois par an sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure), précise l'ADEME de Bourgogne-Franche-Comté.

 

► Pour quoi ?

Les travaux et dépenses concernés par la prime sont les suivants :

  • chaudière à granulés,
  • pompe à chaleur géothermique ou solarothermique,
  • chauffage solaire,
  • chaudière à bûches,
  • pompe à chaleur air/eau,
  • chauffe-eau solaire,
  • poêle à granulés,
  • poêle à bûches,
  • foyer fermé, insert,
  • équipement solaire hybride,
  • chaudière à gaz très haute performance,
  • réseaux de chaleur ou de froid,
  • chauffe-eau thermodynamique,
  • dépose d'une cuve à fioul,
  • pompe à chaleur air-air,
  • installation d'un thermostat avec régulation performante,
  • radiateur électrique performant en remplacement d'un ancien convecteur,
  • ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux,
  • ventilation mécanique simple flux,
  • isolation thermique des fenêtres (et parois vitrées),
  • isolation des murs par l'extérieur,
  • isolation des murs par l'intérieur,
  • isolation des toitures terrasses,
  • isolation des rampants de toiture et plafonds de combles,
  • isolation des combles perdus,
  • isolation d'un plancher bas,
  • audit énergétique,
  • protection contre le rayonnement solaire (pour l'Outre-mer).

La prime peut servir à financer un ou plusieurs de ces travaux et/ou dépenses.

 

Combien ?

Le montant de MaPrimeRénov' est calculé selon deux critères : le nombre de personnes composant le foyer fiscal, ainsi que le niveau de ressources.

Le simulateur disponible en ligne vous permet d'obtenir une réponse personnalisée.

Lecture : "Si mon foyer fiscal comporte 4 personnes et que mes revenus sont de 38 000 €, je toucherai MaPrimeRénov Jaune."

 

► Comment ?

Loading...

Loading...

"La prime est versée en une fois dans les quatre mois maximum, par virement bancaire. Vous recevez une notification par messagerie électronique vous confirmant le versement de la prime et des aides sur votre compte bancaire", précise le site service-public.fr.

Le gouvernement table sur la rénovation de 400.000 à 500.000 logements dans le cadre du Plan de Relance.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité