Un important trafic entre la Belgique, le Maroc et notamment la Bourgogne démantelé : plus de 300 kg de drogue saisis

Ce vendredi 28 octobre, le parquet de Marseille a annoncé le démantèlement important d'un trafic international de drogue. La Bourgogne fait partie des régions concernées et plus de 300kg de stupéfiants auraient été saisis.

Le mardi 25 et mercredi 26 octobre, une opération a conjointement été menée par les forces de l'ordre sur les départements de la Côte-d'Or, du Jura, des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes et du Haut-Rhin. Une intervention fructueuse puisque 291 kg de résine de cannabis, 13 kg de cocaïne, près de 130 0000 euros de numéraire, d'armes, de dix véhicules et de montres de luxe ont été saisis.

22 individus interpellés, dont 7 chefs présumés

22 individus âgés de 21 à 59 ans ont également été placés en garde à vue. Sept d'entre eux ont été présentés au juge d'instruction. Ils sont mis en examen pour être les chefs d’importation de stupéfiants en bande organisée, d’infractions à la législation sur les stupéfiants et sur les armes, d’association de malfaiteurs, de blanchiment aggravé et de non-justification de ressources. Le parquet requiert une détention provisoire pour ces derniers. 

Un trafic international entre la Belgique et le Maroc

Le réseau s'étendait sur plusieurs continents. Chaque semaine, d'importantes quantités de cocaïne depuis la Belgique et de Cannabis depuis le Maroc étaient importées dans plusieurs régions du pays, dont la Bourgogne Franche-Comté. Le chef présumé du réseau ainsi qu'un important narcotrafiquant marseillais ont également été interpellés par les forces de l'ordre.