Vacances de février : attention, Bison Futé voit rouge et noir sur les routes

© Yoann Etienne / France 3 Bourgogne
© Yoann Etienne / France 3 Bourgogne

Il y aura beaucoup de monde sur les routes du vendredi 23 au dimanche 25 février 2018. Toutes les zones scolaires sont concernées par ce week-end de vacances.

Par avec les prévisions de Bison Futé

Toutes les zones scolaires sont concernées

-zone A (Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers) : les vacances s’achèvent.

-zone B (Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen, Strasbourg) : les vacances débutent.

-zone C (Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse, Versailles) : les écoliers entament leur seconde semaine de congés.


La journée du samedi 24 février sera particulièrement chargée, car c’est le jour de rotation des locations.
-Bison futé prévoit d’importantes difficultés de circulation sur les axes qui conduisent aux stations de sport d’hiver de la région Auvergne-Rhône-Alpes (A6, A40, A43, N85 et N90).
-Des difficultés sont aussi à prévoir au cours de la traversée de la région Grand Est en direction de Lyon, sur les autoroutes A31, A6 et A39.
-Dans le reste du pays, le trafic sera soutenu, mais les difficultés devraient rester modérées.





Dans le sens des DÉPARTS

Vendredi 23 février est classé VERT au niveau national et ORANGE en Île-de-France
Bison Futé recommande de quitter les grandes agglomérations en dehors de l’heure de pointe de la fin d’après-midi, c’est-à-dire avant 16 heures (15 heures pour Paris) ou après 20 heures.

En Île-de-France, des difficultés sont attendues sur l’autoroute A6 au péage de Fleury, entre 11 heures et 21 heures, et sur l’autoroute A10 au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, entre 15 heures et 21 heures.


Samedi 24 février est classé ORANGE au niveau national et NOIR en Auvergne-Rhône-Alpes

Dès le matin, les départs seront sensibles en direction des massifs montagneux à partir des agglomérations situées en zone A (notamment Bordeaux, Lyon, Grenoble) et zone C (notamment Paris, Montpellier, Toulouse).

Il est recommandé d’éviter de circuler entre Paris et Lyon (A6), de 8 heures à 11 heures. En région Auvergne-Rhône-Alpes, évitez de circuler sur les grands itinéraires en direction des Alpes, entre 7 heures et 18 heures.

En Île-de-France, des difficultés sont attendues sur l’autoroute A6 au péage de Fleury, entre 5 heures et 15 heures, avec un trafic plus important à 6 heures et sur l’autoroute A10 au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, entre 10 heures et 12 heures.



Dans la région Grand Est, des difficultés sont à prévoir sur l’autoroute A6, entre Dijon et Lyon, entre 8 heures et 11 heures.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, de nombreuses difficultés sont attendues, entre 9 heures et 18 heures :
-sur l’A42 en direction de Lyon, de 10 heures à 16 heures
-sur les voies rapides autour de Lyon, de 11 heures à 15 heures
-sur l’A40 entre Mâcon et Genève (principalement au passage des tunnels routiers), de 9 heures à 16 heures
-sur l’A43 entre Lyon et Chambéry entre 7 heures et 16 heures, puis en direction des grandes vallées de la Maurienne, de 8 heures à 18 heures
-sur la N90 entre Albertville et Bourg-Saint-Maurice, entre 11 heures et 17 heures
-sur l’A48 et l’A480 en direction de Grenoble, entre 9 heures et 17 heures.

Dans les autres massifs (Pyrénées, Massif Central, Vosges), les difficultés de circulation devraient se limiter aux derniers kilomètres avant l’accès aux stations.



Dans le sens des RETOURS

Samedi 24 février est classé ORANGE au niveau national et ROUGE en Auvergne-Rhône-Alpes.

En région Auvergne-Rhône-Alpes, évitez de circuler sur les grands itinéraires en retour des Alpes entre 8 heures et 18 heures.

En Île-de-France, des difficultés sont attendues sur l’autoroute A6 au péage de Fleury, entre 11 heures et 22 heures.

La circulation sera dense entre les stations de sports d’hiver et les grandes métropoles. Des difficultés seront présentes dans les grandes vallées alpines en direction de Lyon et au sud de Grenoble :
-sur l’A40 entre Chamonix et Genève, de 10 heures à 13 heures
-sur l’A430 entre Aiton et Albertville, de 12 heures à 16 heures
-sur l’A43 entre Aiton et Chambéry, de 9 heures à 13 heures
-sur l’A43 entre Coiranne et Lyon, de 8 heures à 18 heures
-sur l’A41 entre Chambéry et Annecy, de 8 heures à 12 heures
-sur la N85 au sud de Grenoble, de 11 heures à 14 heures
-sur l’A40 entre Genève et Mâcon, de 11 heures à 17 heures
-sur les voies rapides urbaines, de Grenoble de 15 heures à 17 heures.

Ces difficultés vont se renforcer au fil du temps tout en se propageant sur les axes menant vers le nord du pays : ce sera le cas sur l’A6 entre Lyon et Beaune, de 12 heures à 17 heures.


UTILISEZ NOTRE CARTE DE TRAFIC EN TEMPS RÉEL 



Sur le même sujet

Champagny : ils repassent le certificatif d’études

Les + Lus