• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Velleminfroy : une eau de source qui soigne

© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté

Les vertus de l'eau de source de Vellemeinfroy, en Haute-Saône, sont connues depuis le Second Empire. En 2016, après 40 ans d'abandon,  elle est à nouveau remise en bouteille. Une renaissance née de la passion d'un homme, Paul Poulaillon, plus connu pour son pain.  

Par Fatima Larbi

A Velleminfroy l'eau coule encore, et c'est un petit miracle. Abandonnée en 1962, la source de Haute-Saône, en Franche-Comté, a repris vie grâce à Paul Poulaillon, un chef d'entreprise alsacien, beaucoup plus connu pour son pain.

Une eau sans nitrates, très minéralisée dont on dit qu'elle guérit beaucoup de maux. Elle est proposée aux consommateurs dans des flacons qui rappellent plus les produits de luxe de la haute couture que les bouteilles d’eau minérales classiques.

►Source de Velleminfroy : l'histoire d'un coup de coeur 


Il aura fallu 12 ans à Paul Poulaillon pour remettre cette eau en bouteille. Ce passionné de pain, qui a aussi une passion pour l’eau, a racheté la source en 2004, lors d’une vente aux enchères. Il a eu un véritable coup de cœur pour ce site et pour la qualité de son eau !

J'ai été séduit par le site et par les qualités de cette eau. Paul Poulaillon


L'établissement était devenu une ruine après la fin de l'exploitation en 1962. Paul Poulaillon a mis douze ans pour réhabiliter le site et construire une usine d’embouteillage ultra moderne à quelques kilomètres de là. Douze ans pour obtenir de l’ARS (Agence régionale de santé) les autorisations d’exploitation. Une véritable passion et un véritable défi pour celui qui a permis de relancer la source en 2016, 40 ans après sa fermeture.
© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté
Au départ, environ 6 millions d'euros sont investis, une dizaine de salariés travaillent pour produire 30.000 litres par jour, destinés au marché haut de gamme.
Aujourd’hui, la source produit 300 à 500 000 litres par mois et emploie une vingtaine de salariés.

►Source de Velleminfroy : une eau "soignante" 


Les vertus de cette eau étaient déjà reconnues sous le Second Empire. Une eau soignante équilibrée en minéraux sans traces de pollutions. Des caractéristiques qui en ont fait l'eau préférée des ressortissants français dans les colonies. Aujourd’hui l’eau a gardé toutes ses vertus, les analyses sont les mêmes qu'il y a 160 ans.

Une eau plate à l’origine, qui désormais se décline aussi en eau gazeuse, mais aussi une "eau médicale". A la demande de certains laboratoires médicaux, la source produit des flacons destinés à renforcer les protocoles de soin qui sont vendus dans certaines pharmacies.
 

►Source de Velleminfroy : une eau de luxe


La source de Velleminfroy ne délivre pas de grosses quantités d’eau, ce qui en fait un produit rare. Et comme tout ce qui est rare est cher, elle vise les marchés de luxe. En France elle est vendue dans des épiceries fines, est servie sur les tables des restaurants étoilés. Elle est aussi distribuée dans des pays étrangers : l'Asie, le Moyen-Orient… Dix pour cent de la production est exportée.
© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté
D'où la rigueur accordée au design et au packaging. Le flacon est plus épais que ceux utilisée par les eaux concurrentes et ne laisse passer aucun résidu, garantissant la pureté de l’eau. Une forme étudiée pour le bien-être qui rassure et est déstressante. Et qui selon Paul Poulaillon  :

Quand on donne une de nos bouteilles à une femme, elle la prend comme on prend un enfant. 


L’émission "C’est votre tour", présentée par Franck Ménestret, nous fait découvrir la source de Velleminfroy le mercredi 7 novembre 2018.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus