• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vézelay : la magie de la basilique Sainte Marie-Madeleine attire les voyageurs depuis des siècles

© OT du Grand Vézelay
© OT du Grand Vézelay

La basilique Sainte Marie-Madeleine de Vézelay attire depuis des siècles. Les pélerins en route pour Compostelle y font escale depuis le Moyen Age. Mais la magie du lieu et la spiritualité qui s'en dégage séduit aussi les profanes.

Par Fatima Larbi

Posée au sommet de la colline éternelle, cela fait plusieurs siècles que la basilique Sainte Marie-Madeleine veille sur le village de Vézelay et les paysages environnants.

Elle est perchée sur les hauteurs d’un des plus beaux villages de France labellisé "Site historique".

Cette église romane exceptionnelle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, tout comme le site de Vézelay.
 
Vézelay : la colline aux mille visages
 

Vézelay est un site qui rayonne !


D’ailleurs, les visiteurs ne s’y trompent pas, ils sont nombreux à s’y arrêter. 1 087 317 ont visité la basilique en 2018 , en 2012 ils étaient 917 828. Des chiffres qui sont le reflet de l’attrait particulier que suscite Vézelay.

De nombreux artistes et hommes de lettres sont tombés sous le charme et la spiritualité qu’inspire ce lieu. Certains ont même choisi d’y résider : Romain Rolland, Jules Roy, Georges Bataille, Max Pol-Fouchet…

Mais pourquoi Vézelay et sa cathédrale attirent-elles autant de monde alors qu’elles ne se situent pas à un carrefour routier ? Il n’y a pas de gare et l’autoroute est à plusieurs kilomètres. Mais depuis le Moyen Age, elle est une étape du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

La magie de Vézelay vient de l’alliance mystérieuse entre un édifice, un site et l’imaginaire autour de l’histoire de la chrétienté. Jules Roy en parlera ainsi :

C’est comme la limaille de fer attirée par l’aimant.

 

♦ Une histoire : Vézelay, un haut lieu de la chrétienté


Après la destruction par les Normands d’un couvent de moniales en bas de la colline, le premier monastère a été construit sur la colline vers 873.
Dès 882, il a accueilli les reliques de Marie-Madeleine, 
 une disciple de Jésus.

•Vézelay et son abbaye vont connaître leur apogée à partir de 1104.
Saint Bernard y prêchera la seconde croisade en 1146. C’est là aussi que Richard Cœur de Lion et Philippe-Auguste se sont retrouvés en 1190 pour partir en croisade (la troisième).
Un des plus grands rois de France, Saint Louis, y est venu en pèlerinage à plusieurs reprises. C’est lui qui a confirmé l’authenticité des reliques de Marie-Madeleine.

A partir de 1279, l’abbaye a connu une période de décadence. La reconnaissance par l'église des reliques de Marie-Madeleine à Saint-Maximin, en Provence, a éloigné les pèlerins.

•A partir de 1840, Vézelay va connaître un renouveau. Après avoir été détruite par un incendie, elle est restaurée par l’architecte Eugène Viollet-le-Duc. Dans le même temps, elle va accueillir de nouvelles reliques de Marie-Madeleine et obtenir le titre de basilique. Une nouvelle notoriété qui n’a pas cessé depuis.

En tant que haut lieu de la chrétienté, Vézelay bénéficie désormais du label "Villes sanctuaires de France" comme 17 autres villes de France, aux côtés de Lourdes ou du Mont Saint-Michel…
© OT du Grand Vézelay
© OT du Grand Vézelay
 

♦ Un édifice : la basilique Sainte Marie-Madeleine


La basilique de Vézelay reste l’un des plus beaux ouvrages de l’art roman.

Ce qui frappe en arrivant dans le village de  Vézelay, c’est ce patrimoine médiéval exceptionnel serti dans un écrin de verdure, de silence et de lumière.

Dès que l’on commence l’ascension vers la basilique, on ne peut pas être indifférent à la spiritualité du lieu. Et en arrivant au bout du chemin, la majesté du monument récompense le marcheur.
© OT du Grand Vézelay
© OT du Grand Vézelay

Mais ce n’est que le début car c’est en entrant dans la basilique que croyants et non croyants expérimentent le passage de l’ombre à lumière. Pour construire la basilique de Vézelay, l’architecture s’est mise au service de la lumière.
Une fois dans la nef, on est saisi par la perspective créée par le mariage de l’architecture et de la lumière. On arrive tout d’abord dans un espace assez sombre. Au fur et à mesure qu’on avance vers le chœur de l’église, il s’éclaire pour finir dans un bain de lumière.
Un chemin symbolique lourd de sens pour les pèlerins !


Aujourd’hui encore, les frères et les sœurs de la fraternité de Jérusalem continuent à animer la vie spirituelle du lieu par leurs chants polyphoniques.
 

♦ Un site : un lieu de passage pour les pèlerins


Depuis le 11e siècle, la basilique est une étape clé du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne.

Très vite, le village a dû s’organiser pour accueillir les pèlerins attirés par les reliques de Marie-Madeleine : des lieux d’hébergement ont été construits et les caves des maisons ont été aménagées pour les recevoir.
© OT du Grand Vézelay
© OT du Grand Vézelay

Aujourd’hui, la tradition perdure. Quelques dizaines de milliers de pèlerins passent encore par Vézelay. Un phénomène en expansion et, récemment, un nouveau pèlerinage vers Assises, en Italie, a été réouvert.
La différence avec le Moyen Age est que, désormais, ceux qui s’engagent sur ces chemins ne le font pas toujours pour des raisons religieuses.


En arrivant à Vézelay, les visiteurs découvrent que cette alchimie si particulière a également inspiré de nombreux artistes et écrivains. Particulièrement l’écrivain Jules Roy dont la maison est devenue un lieu de résidence d’artistes.
Vézelay n'est pas un site tourné uniquement vers son passé. Il est resté vivant et sert de tremplin à de nombreux événements. Les rencontres musicales  et la cité de la voix continuent  à perpétuer une aura spirituelle et artistique au village.
 

La Basilique de Vézelay est ouverte tous les jours de l'année de 8h à 20h.

Depuis début février 2019 et jusqu'au printemps 2020, des travaux de restauration rendent inaccessible l'avant-nef (narthex) de la Basilique.
L'accès peut se faire par la porte du côté droit par un couloir en bois qui passe dans le narthex sous le chantier.

Sur le même sujet

Vézelay : des bénévoles au secours des remparts

Les + Lus