VIDÉO. Deux minutes pour comprendre pourquoi les urgences françaises sont en grève

Alors que le Sénat a voté la Loi santé le 11 juin 2019, la grogne des personnels soignants ne faiblit pas. Ils dénoncent des conditions de travail épouvantables et appellent le gouvernement à réagir. On vous explique la situation dans une courte vidéo. 

Par Sarah Rebouh

Ils n'en peuvent plus et le disent désormais haut et fort. Les soignants français tirent la sonnette d'alarme depuis maintenant trois mois. La grogne concerne en priorité les services des Urgences, surchargés de patients dont la prise en charge est de plus en plus aléatoire, faute de moyens. "On masque le problème, on le nie. Pour nos responsables, ces problèmes sont acceptables, pour nous non !" nous a expliqué un médecin bisontin qui a choisi de rester anonyme. 

À Besançon, ce week-end, 75% de grévistes ont été recensés par Florent Uzzeni, infirmier aux urgences et représentant du syndicat SUD. Le service des urgences de Besançon ainsi que celui de Lons-le-Saunier, font partie des 90 services d'urgences en France qui ont rejoint le mouvement national des services d'urgences selon le collectif Inter-Urgences

Des service d'urgences au bord de l'implosion, des soignants réquisitionnés par la gendarmerie, des services qui débordent partout en France... Comment en est-on arrivé là ? On vous explique, dans cette vidéo :
Deux minutes pour comprendre pourquoi les urgences françaises sont en grève
Réalisation : Sarah Rebouh

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus