VIDEOS. Salon de l'agriculture : charolais, moutons, chats, chiens... tous les résultats des concours en BFC

© France 3 Bourgogne-Franche-Comté
© France 3 Bourgogne-Franche-Comté

A quoi ressemble le quotidien au Salon de l'agriculture ? Les éleveurs et leurs animaux participent à des concours. Les visiteurs dégustent les produits de la Bourgogne-Franche-Comté. Mais il y a aussi les soigneurs qui veillent sur les bêtes du salon... Plongez au coeur du salon !

Par Les équipes de France 3 Bourgogne-Franche-Comté

Les Charolaises, stars du salon

Le concours des ovinpiades, une compétition de jeunes bergers, ouvre le Salon de l'agriculture. Antoine Vacher a 19 ans. Originaire de Saône-et-Loire, il participe pour la première fois au salon. Mais cette année, les vraies stars de la manifestation, ce sont les Charolaises. Les vaches... mais aussi les poulets et les moutons. Dégustation possible sur le stand de la région Bourgogne-Franche-Comté... 

Un reportage de S. Kerroux, D. Rabeisen, A. Tock et C. Ngoc :

Salon de l'agriculture 2020 : les Charolaises, stars du salon



Une jeune bergère franc-comtoise participe aux ovinpiades

Morgane Legrain est étudiante en licence professionnelle territoire à l'ENIL Besançon Mamirolle. Le samedi 22 février, elle participe aux concours des jeunes bergers de France. Morgane est en compétition face à 40 autres bergers. La jeune femme de 22 ans est arrivée "par hasard" dans le milieu. C'est une rencontre qui lui a donné envie d'élever des moutons. 
30 % des bergers en France sont des bergères. C'est le métier le plus féminisé de l'agriculture. Sur le ring, Morgane rencontre Fanny, une éleveuse de Vosgiennes. 

Un reportage de V. Hirson, H. Perret, A. Tock et C. Ngoc :
 
Salon de l'agriculture 2020 : Morgane, jeune bergère franc-comtoise, participe aux ovinpiades
 

Des éleveurs de Charolaises présentent un taureau de 1 400 kg

C'est le baptême du feu pour Frédéric et Guillaume. Les deux éleveurs de Charolaises viennent de Saône-et-Loire. C'est leur première à Paris, au Salon de l'agriculture. Ils ont quitté leur exploitation pour la capitale. "Loin des yeux mais près du coeur" pour Frédéric et Guillaume qui gardent un oeil sur ce qu'il se passe à 400 km d'ici, grâce à des applications sur leurs téléphones portables.
Myosotis, le taureau de 1 400 kg va lui aussi monter sur le ring pour la première fois. Mais avant ça, il a droit à une petite remise en beauté...

Un reportage de S. Kerroux, D. Rabeisen, A. Tock et C. Ngoc :
 
Salon de l'agriculture 2020 : Des éleveurs de charolaises présentent un taureau de 1 400 kg


Fanny et Milka participent à leur premier concours

Fanny Hengy vient de la Haute-Saône. Installée sur le plateau des Mille Etangs, la jeune femme élève des vosgiennes. A 16 ans seulement, alors que Fanny n'était qu'apprentie, elle s'est achetée un veau avec sa première paye. 
Fanny présente sa vache Milka au concours des vosgiennes. Tous les regards sont braqués sur cette vache rouge, ce qui en fait une espère rare. 

Un reportage de V. Hirson, H. Perret, A. Tock et C. Ngoc :
 
Salon de l'agriculture 2020 : Fanny et Milka participent à leur premier concours
 

Une journée avec les soigneurs du Herd Book Charolais

Célestin a 21 ans et il est un soigneur du Herd Book Charolais. Il a grandi avec les vaches de l'exploitation familiale. Il participe au Salon de l'agriculture dpeuis plusieurs années déjà... toujours avec la même impatience. Et pourtant, les journées sont longues. A 5 heures du matin, Célestin déambule déjà dans les allées du Parc des expositions pour préparer les vaches. Découvrez à quoi ressemble le quotidien de ce jeune soigneur.

Un reportage de G. Desmalles, T. Gomes, V. Demange G. Bessaa :
 
Salon de l'agriculture 2020 : une journée avec Célestin, soigneur du Herd Book Charolais
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus